Correction de la liste des partis et regroupements politiques : Mova d’accord avec le CNSA

0
894

Invité à la plénière du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016, le Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Henri Mova a accepté de rectifier la liste des partis et regroupements politiques publiée au Journal officiel le 9 mai 2018.

D’après un communiqué rendu public par le rapporteur du CNSA, Valentin Vangi, ladite liste sera rectifiée sur la base des recommandations lui transmises le samedi 19 mai ainsi que des éléments complémentaires ou rectificatifs des partis et regroupements politiques concernés par des omissions ou données dépassées.

Tout en remerciant le patron de l’Intérieur et Sécurité pour sa disponibilité et son esprit d’ouverture, le président du CNSA, Joseph Olenghankoy, réitère son appel à la sérénité du climat politique
préélectoral.
On rappelle que la publication de la liste des partis et
regroupements politiques avait provoqué un tollé général dans
l’univers politique congolais. Plusieurs langues s’étaient déliées
pour dénoncer des irrégularités flagrantes constatées sur la liste des
partis et regroupements politiques transmise par le ministère de
l’Intérieur à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI),
en vue de leur enregistrement pour participer au cycle électoral
2018-2019. L’Union Pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) par
exemple a été éclatée en quatre formations politiques portant le même
sigle et la même dénomination. Chose plus grave, l’aile Tshibala a été
agréée à la même date et à la même adresse que l’UDPS/ Tshisekedi. Il
reste à savoir si le travail de correction va effectivement mettre fin
aux cas de dédoublement créés de toutes pièces au niveau du ministère
de l’Intérieur, qui a violé délibérément les dispositions de la loi
portant création et fonctionnement des partis et regroupements
politiques.              EW