Coopération Unicef-RDC : le 1er semestre jugé positif

0
160

unicefLes experts du gouvernement national et ceux de l’exécutif provincial de Kinshasa, les agents du Fond des Nations-Unies pour l’Enfance, les membres des organisations non gouvernementales et les chargés des projets se sont réunis du 6 au 7 août 2013 pour évaluer le chemin parcouru au cours des six premiers mois de l’année 2013. C’est la salle des conférences du Programme Nationale de Lutte contre le Sida, dans la commune de Gombe, qui a servi de cadre à la « Revue Semestrielle 2013 » du programme de coopération RDC-Unicef.

Les cérémonies d’ouverture et de clôture étaient présidées conjointement par Robert Luzolanu Mavema, ministre provincial du Plan, Budget, Travaux Publics et Infrastructures et Behzard Noubary, spécialiste en programme et planification, délégué de la représentante de l’Unicef/RDC.

En effet, l’Unicef est parmi les meilleurs partenaires de la République Démocratique du Congo pour la protection de la mère et de l’enfant. Lors des travaux en groupes, les participants ont  posé le diagnostic des activités retenues pour  la mise en œuvre du « Plan de Travail Roulant »  2013-2014. Cette évaluation a porté sur tous les projets de l’Unicef, notamment le programme Survie des enfants ; Education primaire de qualité pour tous; Gouvernance pour la protection des enfants; Environnement favorable aux droits des enfants ; et Préparation à l’Urgence et Transition, qui devaient être réalisés au cours de ce semestre.

            Dans son allocution, le ministre provincial a souligné que ces travaux ont permis à toutes les parties prenantes de s’imprégner des réalisations sur terrains et de déceler les faiblesses afin de trouver des voies et moyens pour y remédier.

            Il a noté que l’Unicef a pu réaliser un bon nombre de projets, notamment l’organisation de plusieurs cycles de formations à l’intention des enseignants et membres des comités de parents sur le processus « Ecole Assainie », la certification de quelques écoles et villages assainis. L’Unicef est intervenue dans plusieurs localités congolaises touchées par des épidémies.

            D’ici septembre, quelques écoles réhabilitées ou construites par l’Unicef seront remises au gouvernement pour l’année scolaire 2013- 2014.

  Il sied de rappeler que le bilan de l’intervention de l’Unicef pour le 1er semestre de 2013 est positif bien que plusieurs défis restent à relever.

      Dorcas NSOMUE

LEAVE A REPLY

*