Coopération militaire : bientôt 40 officiers congolais en formation en RFA

0
15

L’un des pays participant à la réforme de l’armée congolaise, la République Fédérale d’Allemagne accepte d’accueillir sur son territoire 40 officiers congolais pour servir à cette fin. C’est ce qui ressort de l’entretien entre le ministre de la Défense nationale et l’ambassadeur d’Allemagne en République démocratique du Congo, le jeudi 9 décembre.

         Charles Mwando Nsimba et Peter Blomeyer ont, à l’occasion, passé en revue la coopération existant entre leurs pays, dont la participation de l’Allemagne à la réforme de l’armée congolaise en est la manifestation.  

            On renseigne, à ce sujet, que les officiers concernés suivent actuellement le cours de langue allemande en prévision de leur admission dans des académies ou grandes écoles militaires de leur futur pays d’accueil.

            A propos de la coopération militaire entre la Rdc et la Rfa, le diplomate a fait part de la présence des officiers allemands sur le territoire. Il s’agit notamment des trois officiers évoluant dans la structure de l’EUSEC, et d’autres dans le cadre de la Monusco.

            Nommé pour la première fois ambassadeur en Rdc il y a cinq mois, Peter Blomeyer a déjà occupé plusieurs postes diplomatiques à travers le monde, notamment au Japon, en Albanie, etc. 

La Grande-Bretagne aussi dans le lot 

            Toujours dans le cadre de la formation de l’armée congolaise, le ministre de la Défense nationale s’est  dans la même journée de jeudi 9 décembre, entretenu avec l’ambassadeur de Grande-Bretagne en République démocratique du Congo.

L’entretien entre le ministre Mwando et l’ambassadeur  Neil Wigan a tourné autour de la participation de la Grande-Bretagne au programme de réforme des FARDC (Forces armées de la République Démocratique du Congo).

            La Grande Bretagne, a précisé le diplomate, assure notamment la formation des officiers et sous-officiers dans le domaine de la logistique, transmission, ainsi que dans celui des opérations de maintien de la paix à l’instar de ce qui se passe en République centrafricaine.

            Les deux personnalités ont également passé en revue les possibilités de  reprise de la formation des officiers congolais en Grande Bretagne.

            On signale, par ailleurs, que le ministre avait reçu la veille l’ambassadeur américain à Kinshasa, James Entwistle.

Dominique Mukenza

LEAVE A REPLY

*