Contrats chinois : un sourire de satisfaction

0
25

Comme annoncé, les parties congolaise et chinoise ont procédé, le mardi 30 mars 2010 à la Primature, à l’évaluation du Programme de Développement Global articulé depuis 2008 autour des infrastructures routières, des fonds, à l’évaluation du Programme de Développement Global articulé depuis 2008 autour des infrastructures routières, des fonds et ressources, mieux connu sous le vocable  de « Contrats Chinois ». Le Premier ministre Adolphe Muzito et Li Ruju, le gouverneur d’Exim Bank, qui en est à sa seconde visite dans notre pays, ont partagé leur satisfaction commune, lors de leurs entretiens en tête à tête, au sujet de la marche du chantier des infrastructures.

Le patron de Exim Bank a néanmoins reconnu qu’il y a nécessité d’imprimer une cadence plus endiablée aux différents chantiers routiers, de manière à ce que tout soit fin prêt avant les festivités du Cinquantenaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, prévues le 30 juin prochain, c’est-à-dire dans trois mois. S’agissant de l’état de la coopération sino-congolaise, les deux parties ont noté les difficultés de parcours mais convenu d’accélérer les travaux des routes, de prospection et d’exploitation minière. Elles ont particulièrement souhaité plus de visibilité au partenariat liant la Sicomines à la Gécamines, dans la province du Katanga.

La partie chinoise a réitéré son engagement à réaliser sa part du contrat en ce qui concerne les infrastructures et l’exploitation minière. Elle a exprimé le vœu de voir les Congolais lui revient l’ascenseur, conformément aux termes du Programme de Développement Global conclu avec la RDC en janvier 2008.

En ce concerne le financement des infrastructures en cours d’exécution (routes, hôpital du Cinquantenaire…), une enveloppe de 350 millions de dollars américains est d’ores et déjà disponibilisée par Exim Bank.

                                                                                                                                 Jacques Kimpozo

LEAVE A REPLY

*