Consultations à Kinshasa : Martin Fayulu repousse l’offre de Kimbuta

0
209

martin-fayulu-washingtonLe président de l’Ecidé et coordonnateur des FAC, Martin Fayulu, vient de réserver une fin de non recevoir à la demande d’audience lui adressée dans le cadre des consultations, par le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, en date du 12 juin 2015. Il le lui a fait savoir dans sa réponse datant du 17 juin 2015 et réceptionnée le lendemain à l’Hôtel de ville de Kinshasa. On croit savoir que le gouverneur qui a pris acte de cette position, ne pourra pas faire le déplacement au siège de ce parti sur l’avenue de l’Enseignement.

Raison avancée : Fayulu trouve que la démarche d’André Kimbuta, s’aligne dans le prolongement des consultations initiées depuis le 1er juin 2015 par le président de la république, en vue du dialogue.

Dans sa réponse, Martin Fayulu a informé le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa que sa position repose sur la décision prise par  l’opposition politique congolaise, au cours de sa réunion du mardi 16 juin 2015, dans le cadre de la Dynamique pour l’unité d’action.
Cette plateforme a dans son communiqué final, rejeté toute consultation.

S’appuyant sur le point 2 dudit communiqué, l’ECIDé  de Martin Fayulu s’en tient à cette position commune dégagée par la Dynamique. C’est dire que pour l’opposition politique congolaise déterminée à obtenir des élections apaisées, libres et transparentes, et organisées dans le respect du calendrier des scrutins, ce dialogue vise uniquement le glissement tant redouté.

Pour les observateurs avertis, l’opposition politique campe sur cette position, tournant ainsi le dos au dialogue. Comme piste de sortie de crise, l’opposition exige une concertation exclusivement sur le processus électoral dans un cadre institutionnel, notamment dans la mise en place d’une commission tripartite Ceni-majorité-opposition pour réaménager le  calendrier publié par la CENI.

ERIC WEMBA