Congrès de Barcelone : baptême de feu pour Luhaka

0
112

94401La ville de Barcelone, en Espagne, a accueilli du 02 au 05 mars 2015 le Congrès annuel de GSM. Parmi les invités à cette rencontre mondiale consacrée au partage des innovations techniques entre équipementiers et fabricants d’appareils de téléphonie mobile, notamment Huawei, ZTE, Alcatel, Ericson, Sony…se trouvait le Congolais Thomas Luhaka, Vice-Premier ministre et ministre chargé des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

Le précité s’est retrouvé au sein d’un aréopage composé des responsables politiques et des autorités de régulation du secteur de nouvelles technologies de l’information et de la communication venus de différents pays de la planète, accompagnés des opérateurs des télécommunications. L’objectif visé était de permettre aux uns et aux autres d’évaluer les progrès technologiques accomplis en la matière.

Le Vice-Premier ministre Thomas Luhaka a saisi cette opportunité pour échanger avec de nombreux opérateurs des télécommunications désireux d’investir en République Démocratique du Congo, compte tenu de l’amélioration sensible du climat des affaires. En sus du lobbying en faveur des investissements télécommunicationnels, il a manifesté un vif intérêt, lors de la visite des expositions, pour les stands des équipementiers présents en territoire congolais. Il a prêté une oreille attentive aux différents services qu’offre déjà Huawei aux consommateurs congolais. Il s’est montré également fort réceptif aux innovations technologiques qu’apporte ZTE, une firme qui monte en flèche dans le domaine de la téléphonie mobile.

Au terme du Congrès, le Vice-Premier ministre et ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication a indiqué avoir beaucoup appris du Congrès de Barcelone. Il s’est particulièrement réjoui de la détermination des équipementiers et fabricants de la téléphonie mobile opérant en RDC de contribuer activement à la marche de ce pays vers le cap de l’émergence, conformément à la vision du Chef de l’Etat, Joseph Kabila. On croit savoir que Thomas Luhaka va capitaliser les leçons de Barcelone pour une gestion responsable du secteur placé sous sa tutelle, lequel vient en seconde position comme créateur de richesses pour le pays, après les mines, et avant les recettes douanières et fiscales.

Kimp