Conférence du Fonds régional sur la protection des défenseurs des droits de l’Homme

0
38

Organisée hier jeudi à l’hôtel Invest à Lingwala par l’Ong « Avocats Sans Frontières », cette conférence qui a été honorée par la présence du représentant du ministre de la Justice, est une étape importante pour la République Démocratique du Congo. En ce qu’elle a trait au lancement du Fonds régional de protection des défenseurs des droits de l’homme. Elle épouse quelques aspects des actions menées par le gouvernement en ce qui concerne la promotion ainsi que la protection des droits de l’homme en RDC, a souligné le représentant du ministre.

En effet, la création de ce Fonds en tant que mécanisme financier et technique durable de leur protection dans la sous-région des Grands lacs, est le résultat direct et final d’un projet de 44 mois soutenu par l’Union Européenne, a déclaré dans son mot d’introduction le Dr Hubert Petit, représentant de la délégation de l’Union Européenne en RDC.

Pour lui, cette conférence reste une opportunité qui permettra la mise au point de la situation des défenseurs des droits de l’Homme en RDC, ainsi que l’engagement en faveur d’un Etat de droit. Car, soutenir les droits de l’Homme ainsi que les personnes qui s’illustrent pour leur défense, constitue une partie intégrante de la politique extérieure de l’Union Européenne.

C’est dans cette optique que l’Union Européenne s’est engagée depuis 2004, dans un document adopté, à associer les défenseurs des droits de l’Homme à la préparation, au suivi et à l’évaluation du dialogue politique avec les institutions nationales. Cette collaboration permettra à l’Union Européenne de mener une action efficace au sein de l’Assemblée générale et du Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies.

Cependant, le projet du Fonds régional de protection des défenseurs des droits de l’Homme mis en œuvre par Avocats sans Frontières, constitue une illustration pratique de l’appui de l’Union Européenne à toutes les personnes et organisations qui œuvrent pacifiquement à la promotion et protection de ces droits.

Par ailleurs, le Fonds de protection des défenseurs des droits de l’Homme est une initiative régionale créée dans le but de renforcer les droits de l’Homme dans la région des Grands Lacs. Et, étant donné que la situation sécuritaire des défenseurs des droits de l’Homme en RDC reste préoccupante, ce Fonds ne peut pas passer inaperçu dans ce grand pays des Grands-Lacs.

Mais, pour avoir accès à ce Fonds, les défenseurs des droits de l’Homme doivent être évalués en raison des actions pacifiques et apolitiques menées dans la promotion et protection des droits de l’Homme. Ils doivent aussi démontrer un besoin de protection légale existant et être ressortissants de la région ou démontrer que leurs besoins de protection découlent de la région, etc. Et, le Fonds communiquera une réponse sur la base des besoins constatés et du contexte. Cette réponse peut prendre plusieurs formes, comme l’octroi de subvention ou une assistance technique.

Yves Kadima