Les condoléances de Kabila, Matata, Boshab, Banza…

0
178

BOkulDe New York où il séjourne, le Président de la  République a appris avec profonde tristesse, la nouvelle de la disparition inopinée de l’Icône de la musique congolaise, africaine et mondiale, Jules SHUNGU WEMBADIO, Papa Wemba.

Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de l’illustre disparu et au monde artistique. Il prie tout le peuple congolais d’avoir une pensée pieuse à l’endroit de l’illustre disparu.

Il vient d’instruire le Gouvernement de prendre les dispositions qui s’imposent, en accord avec la famille biologique et artistique de l’illustre disparu, en vue des obsèques dignes de ses mérites.

 

Fait à Kinshasa, le 24/04/2016

 

Néhémie Mwilanya Wilondja

 

            Personnalités politiques, artistes musiciens et même stars du football ont réagi après l’annonce du décès de Papa Wemba. Le Premier ministre congolais, Augustin Matata, a fait part de sa profonde tristesse dans un message adressé à sa famille biologique ainsi qu’à la corporation musicale. Il s’est également exprimé sur les réseaux sociaux : « Je présente toutes mes condoléances à la famille de Papa Wemba et particulièrement à son épouse Amazone », lit-on.

Evariste Boshab, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, a également fait parvenir un message de condoléance à la famille de l’artiste ainsi qu’à la famille musicale congolaise. Il a salué la disparition d’un des monuments de la musicale congolaise. Le cabinet du ministre de la Culture et Arts, qui s’exprimait à travers Marie-Josée Kazadi, Directrice de cabinet, a fait part des sentiments de tristesse du ministre Banza. Il a assuré les artistes-musiciens que des dispositions étaient en train d’être prises pour le rapatriement de la dépouille du défunt et que le programme des obsèques serait publié ultérieurement.

 

Lambert Mende : «  Je suis choqué par la brusque disparition du grand artiste Jules Shungu Wembadio Papa Wemba ».

 

Martin Fayulu : «  Attristé et atterré par la mort de Papa Wemba, j’ai perdu un grand-fère. Grand artiste musicien, il l’était. Rendons grâce à l’Eternel ».

 

Fere Gola : « Mon cœur est en miettes ».

 

Barbara Kanam : « Il y a à peine un mois que nous étions ensemble, sur une même scène, pour une juste cause : la lutte contre les violences faites à la femme. Papa, les mots me manquent pour exprimer tout le chagrin que je ressens en ce moment. Ta disparition vient de creuset le gouffre le plus béant qui soit dans la famille musicale congolaise. Grâce à toi, je n’étais plus seulement la diva. Je suis devenue Triple option ! Et chaque fois que j’entendrais ou interpréterais cette chanson, je verserais des larmes… »

Claudy Siar (Couleurs Tropicales/RFI) : « Il a pris son envol vers les étoiles comme les plus grands rois. Papa Wemba s’en est allé sur scène ».

Samuel Eto’o : « Ce monument d’Afrique a tant aimé sa musique qu’il est parti en la servant ».

                             Kimp