Concours littéraire de la Fondation Mzee L-D Kabila : les catholiques raflent la mise : 21 lauréats sur 22

0
37

Les 22 lauréats ayant réussi au concours littéraire organisé par la Fondation Mzee L.D. Kabila à travers les onze provinces administratives de notre pays ont eu droit, lundi 18 avril 2011, dans la soirée, aux honneurs et encouragements du gouvernement de la République représenté par son ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (E.P.S.P.), Maker Mwangu Famba. Ce concours avait pour objectif de primer deux candidats par province dans une discipline littéraire qu’est la composition : un candidat pour la composition d’une poésie et l’autre pour la dissertation. Après une correction au niveau des provinces éducationnelles (ou divisions provinciales de l’Epsp), les copies ont été prises en charge par les inspecteurs provinciaux de l’Epsp avant leur validation à l’Inspection générale provinciale de l’Epsp dans la capitale.

Au finish, 22 lauréats sont sortis des 11 provinces du pays pour venir dans la capitale, accompagnés de 11 enseignants/accompagnateurs c’est-à-dire, un enseignant par province. Un fait qui ne peut passer tout de même inaperçu : sur les 22 lauréats, 21 proviennent du réseau d’écoles conventionnées catholiques et un seul provient d’une école privée agréée de la Gecamines.

Recevant ces lauréats dans son cabinet, le ministre de l’Epsp a tenu ; de prime abord, à leur présenter son bureau dans la commune de la Gombe ; cet endroit où se prennent plusieurs décisions qui engagent l’ensemble du sous-secteur national de l’Epsp.. A cette occasion, il a utilisé la méthode participative pour amener les lauréats à découvrir le Programme pour lequel le Président de la République a été élu en 2006 pour un mandat de cinq ans ; qu’on nomme « Cinq Chantiers » et dont le secteur « Education » constitue l’un des pilliers.

Un dîner et une tournée dans Kinshasa « by night »

Parlant du Chantier Education, sous-secteur de l’Epsp, le ministre a expliqué à ses hôtes la stratégie utilisée pour développer ce secteur et qui se nomme : Stratégie pour le développement du sous-secteur de l’Epsp. Il a montré que cette stratégie réponse sur trois axes voulus par le Président de la République : la gratuité de l’enseignement primaire commencé au début de cette année scolaire sur l’ensemble du pays, hormis Kinshasa et Lubumbashi ; la qualité de l’enseignement qui fait que les apprenant viennent en classe pour apprendre quelque chose et qui a amené le gouvernement à s’occuper davantage des conditions de travail des enseignants et le dernier axe concerne la gestion du système éducatif qui amène le gouvernement à mieux gérer les moyens mis à la disposition du système éducatif.

Après le visite du cabinet de l’Epsp, les lauréats ont circulé dans la soirée pour visiter le mausolée L.D. Kabila ; le Cercle sportif ‘Shark Club’, et les autres Grandes Places de la capitale telles que la Place du 30 Juin (Gare centrale) : le Boulevard du 30 Juin ; l’Hôpital du Cinquantenaire ; le Boulevard Triomphal ; le Rond point Victoire et le monument du Président Kasa-Vubu. Cette tournée a été entrecoupée par un dîner que tous les lauréats ont eu le plaisir de partager, dans la même soirée avec Jeannette Kabila, présidente de la Fondation L.D. Kabila. A la fin de la soirée, les lauréats ont souhaité que cette riche expérience ne s’arrête pas à ce début et qu’elle profite aussi à leurs cadets. Pour ce faire, ils ont interpellé la présidente de la Fondation et le ministre de l’Epsp.

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*