Le Conade propose de transformer la résidence de Tshisekedi en site touristique

0
150

Pendant le congrès extraordinaire de l’UDPS/ Tshisekedi tenu le vendredi 30 et samedi 31 mars au siège social situé sur la 11ème Rue de Limete quartier Résidentiel, outre les débats entre les quatre candidats à la présidence du parti et autres interventions en rapport avec l’événement du jour, l’on a noté la lecture de nombreux  messages des félicitations et autres propositions émanant des partis politiques amis ainsi que des sympathisants.

La résidence privée du défunt : lieu touristique

Le parti politique CONADE ou Conservateurs de la Nature et Démocrates, membre du Rassemblement des forces sociales et politiques, a adressé une lettre de félicitations contenant une proposition choc. Celle-ci souligne que « la richesse culturelle d’un Etat, c’est aussi l’histoire qui pose les jalons de la culture de cet Etat. Qui dit histoire, dit aussi les acteurs principaux de cette histoire car un adage dit : « l’histoire n’appartient pas à ceux qui la lisent, mais à ceux qui la font ».

Voilà pourquoi, comme feu Etienne Tshisekedi a fait l’histoire de notre pays et est devenu un patrimoine national, notre parti politique CONADE vient humblement vous proposer : d’ériger sa résidence privée située sur la 12ème Rue et tous les objets s’y trouvant en œuvres de musée, mieux un lieu touristique afin de permettre aux générations
futures de palper du doigt l’histoire qu’ils apprendront à l’école.

Comme c’est le cas de la résidence de Nelson Mandela à Soweto en Afrique du Sud ». Le président de CONADE, Moïse Moni Dela Idi,  ajoute que lors d’un entretien qu’il avait eu avec Etienne Tshisekedi, ce dernier lui avait dit : « jeunes, vous devez connaitre l’histoire de votre pays et vous en approprier ».

Le CONADE s’est félicité des trois événements politiques majeurs qui ont marqué la semaine dernière. Il y a d’abord  la décision arrêtée par le CNSA reconnaissant deux ailes de l’UDPS, à savoir L’UDPS/Kibassa et l’UDPS/ Tshisekedi, en précisant et instruisant au
passage le ministère de l’Intérieur de ne s’en tenir qu’à cette décision-là. La première conséquence immédiate, a-t-il souligné, est la disqualification de Bruno Tshibala et de Valentin Mubake qui sont priés de chercher d’autres dénominations pour leurs partis respectifs.
En second lieu, Moïse Moni Dela Idi a noté le rejet par le Procureur
de la République près le Parquet de Grande Instance de Matete, pour
défaut de qualité, de la plainte lancée par le professeur Tharcisse
Loseke à charge de Jean-Marc Kabund-a-Kabund, Secrétaire général de
l’UDPS/ Tshisekedi, pour tenter d’empêcher la tenue du congrès du même
parti ayant son siège sur la 11ème Rue de Limete.
Le troisième événement, a-t-il relevé, a été la tenue du congrès
extraordinaire de l’UDPS/ Thisekedi qui s’est clôturé samedi matin par
l’élection de Félix-Antoine Tshisekedi en qualité de président
national dudit parti.
F.M.