Communiqué : RDC, un journaliste menacé par le ministre des Affaires étrangères : halte à l’intimidation

0
66

Nous, journalistes  bénéficiaires du programme des visiteurs  internationaux de leadership  (IVLP- Edward R. Murrow 2010)  du Département d’Etat Américain originaires des pays suivants: Bénin, Burkina Faso, Burundi, Congo Brazzaville, Comores, Cameroun,  Côte d’Ivoire, Guinée, Madagascar,  Mali, Niger, RDC, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo réunis à New-York,

– Venons d’apprendre la condamnation à huit mois de prison ferme du Directeur de publication du journal Africa News,  M. Achille Kadima Mulamba, en République Démocratique du Congo, après une procédure  expéditive de quarante-huit heures.

–  Nous soutenons notre confrère dans cette épreuve ainsi que M. Alain Nkoy Nsasies, Directeur général de cette publication, qui participe avec nous au programme Edward R. Murrow aux USA.

– La condamnation du journaliste fait suite à une plainte portée par la famille de M. Alexis Thambwe Mwamba, ministre des Affaires étrangères de la République Démocratique du Congo.

– Les responsables du journal sont victimes du harcèlement, menaces et intimidations de la part du ministre des Affaires étrangères qui, à travers cette procédure, a promis des représailles contre AfricaNews.  

– Pourtant l’article incriminé concerne plutôt son fils Alexis Thambwe Mwamba Junior, coordonnateur de la Cellule d’appui  à l’ordonnateur national du Fonds européen du développement -COFED.

–  Selon des informations vérifiées, cette plainte fait suite à la publication par Africa News d’un article relatif à une enquête préliminaire menée par le Parquet général de la République, sur la base d’une plainte justement déposée par des agents de la COFED contre  le fils Thambwe, pour détournement, faux et usage de faux, intimidation. Plainte précisément enregistrée sous les références RMP 3782/PG/KAM.

– Nous, signataires de ce communiqué, condamnons avec la dernière énergie la tentative d’instrumentalisation de la Justice, l’intimidation et menaces de mort proférées contre nos confrères. 

–  Exprimons nos vives préoccupations face  à la recrudescence des différentes entraves  à la liberté de presse constatées en République démocratique du Congo.  

–   Invitons les dirigeants de cet Etat à promouvoir la liberté sur toute l’étendue du territoire national, indicateur clé de la démocratie. 

Fait à New-York, le 09 novembre 2010 

ONT SIGNE, LES JOURNALISTES PARTICIPANT DES ETATS:

Bénin: Alain Assogba

Burkina Faso: Amadé Soro

                        Urbain Kaboré

Burundi: Eric  Manirakiza

Congo Brazza: Koubaka Gogo Adrienne

Comores: Antoufati Soidri Matoir

Cameroun: Paul Yangé

Côte d’Ivoire: Sidibé Oumar

Guinée: Camara Zakaria,

               Diallo Amadou Ndiare

Madagascar:  Randrianavony Mamy    

Mali: Alassane Diarra

Niger: Moussa Aksar

RDC: Awazi Kharomon Léon

          Alain Nkoy Nsasies

Rwanda: Nzabagerageza Bercar

Sénégal: Wane Mahmoudou

Tchad: Pascal Ferso Dohou

Togo: Carlos Komlanvi Ketohou

 

Ampliations:

Nations Unies

Département d’Etat Américain

Les ambassades des pays africains aux USA

Presses (toutes)

Reporters Sans Frontières

Amnistie Internationale

 

 

LEAVE A REPLY

*