Communique de presse de la Majorité

0
348
Point de presse des membres du bureau du dialogue politique national à Kinshasa, le 08/11/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Point de presse des membres du bureau du dialogue politique national à Kinshasa, le 08/11/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Point de presse des membres du bureau du dialogue politique national à Kinshasa, le 08/11/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Nous, délégués de la Majorité Présidentielle au Dialogue Politique National inclusif, réunis ce vendredi 02 décembre 2016.

Après avoir pris connaissance du communiqué publié ce jour par la CENCO, relevant des points de convergence et de divergence entre d’une part, le consensus contenu dans l’Accord du 18 octobre 2016 et d’autre part, les forces politiques et sociales non signataires dudit accord :

Saluant l’initiative du Président de la République qui, en sa qualité
de garant du bon fonctionnement des institutions, a conformément aux
dispositions de l’article 24 de l’Accord politique, charge la CENCO
d’une mission de bons offices auprès des forces politiques et sociales
de l’Opposition non signataires de l’Accord politique ;
Appréciant à leur juste valeur les efforts entrepris par la CENCO en
vue de rapprocher les points de vue des parties susvisées ;

Prenant acte de l’échec de la mission de la CENCO du fait des
contradictions flagrantes au sein des forces politiques et sociales
non signataires de l’Accord politique et certaines de leurs exigences
attentatoires à l’esprit et à la lettre de la Constitution de la
République ;
Regrettant le temps ainsi inutilement perdu qui a énervé le calendrier
politique convenu par les parties prenantes au Dialogue Politique
National et Inclusif pour la préparation d’un processus électoral
fiable et apaisé :
1. Déclarons nous en tenir aux dispositions de l’Accord politique du
18 octobre 2016 ;
2. Invitons le Président de la République et les autres institutions
compétentes ainsi que le Facilitateur du Dialogue Politique a
poursuivre la mise en œuvre dudit Accord ;
3.       Recommandons auxdites institutions de prendre appui sur l’article
24 de l’Accord politique pour faire droit aux préoccupations
pertinentes des parties non signataires dudit Accord telles qu’elles
ressortent du communiqué de la CENCO de ce vendredi 02 décembre 2016.
Ainsi fait à Kinshasa, le 02/12/2016

Pour les délégués de Majorité Présidentielle,
Alexis Thambwe Mwamba
Co-Modérateur