Comité préparatoire : la liste de Kodjo  contestée par une frange de la société civile

0
151

Edem-KodjoEdem Kodjo a annoncé officiellement  le 20 mai 2016, la  liste des 10 délégués de la société civile au comité préparatoire pour préparer le dialogue en gestation en République Démocratique du Congo

Les  10 délégués de la société civile ont été aussitôt  mutés en un restreint groupe de travail pour commencer les préparatifs de ces assises  en attendant que l’UDPS dépose sa liste.

Après l’annonce du diplomate togolais, les langues se sont déliées dans les rangs de la  société civile pour contester.

La première contestation est venue de la société Civile dans toute sa diversité. Dans une déclaration rendue publique hier, sa porte -parole juge non consensuelle  la liste publiée par le facilitateur. Kathy Kalanga rappelle que sa société civile  exclue du comité préparatoire, a été au four et moulin pour faire le plaidoyer en faveur du dialogue auprès des acteurs politiques de toutes les tendances.

Elle a dénoncé la présence d’une députée de MSR/MP en la personne de Juliette Mughole, actrice politique, sur la liste de la Société civile Kathy Kalanga a demandé à l’ancien premier ministre togolais de revisiter la liste entachée de beaucoup d’irrégularités.

La précitée  a  également fustigé la présence, d’un membre de la Lucha, Dirk Shaka, à son insue  sur la liste de Kodjo.

Pour preuve, ce membre de ce  mouvement jugé subversif par le gouvernement congolais, a décliné l’offre pour n’avoir pas été consulté par le facilitateur à cette fin. Cette frange de la Société civile n’exclut pas de saisir la présidente de l’Union Africaine pour la désignation d’un autre facilitateur.

ERIC WEMBA