Comesa : les Chefs d’Etats et de gouvernement à Kinshasa du 26 au 27 février

0
52

comesa_0 Le compte à rebours, pour la tenue à Kinshasa du Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement du Marché commun de l’Afrique Australe et Orientale(COMESA), a bel et bien commencé. Prévu pour les 26 et 27 février 2014, cette rencontre est précédée par les réunions des organes directeurs du COMESA démarrées depuis hier lundi 17 février 2014 à Kinshasa. Selon un communiqué parvenu au Phare, le Comité des affaires administratives et budgétaires en est la première étape.  Il a débuté par l’élection du Bureau dont la RDC a pris la présidence qui était occupée par l’Ouganda depuis plus d’une année. L’Éthiopie a été nommée au poste de vice-président tandis que l’Ouganda a pris le poste de rapporteur précédemment occupé par le Malawi.

En effet, poursuit-on, le secrétaire général adjoint du COMESA (Administration et Finances), l’ambassadeur Nagla El-Hussainy, a procédé à l’ouverture de la réunion du Comité qui va siéger pendant deux jours pour examiner, entre autres, le budget consolidé de 2014 destiné à l’organisation et à ses agences, et les ratios de cotisations des États membres pour 2014.

« Cette année, le COMESA a mobilisé des cotisations à la charge des États membres pour un montant de 8 868 304 USD.

La proposition de budget du COMESA pour cette année s’élève à 82,3 millions USD, et il est prévu que les États membres en financent 13,9 millions USD et que les partenaires de développement y contribuent à hauteur de 68,4 millions USD » a-t-on souligné.

« Il convient de noter que les États membres ont été interpellés pour une somme de quelque 14 millions USD, alors que nos partenaires de développement augmenteront leur soutien à quelque 70 millions USD en 2014 », a observé l’ambassadeur Nagla qui a instamment prié les États membres en retard de paiement de leur contribution de se mettre à jour.

La préparation du budget à l’intention du COMESA s’inspire du Programme de travail 2014, qui a pour objectif principal de consolider les échanges  intra-COMESA grâce au développement des micro, petites et moyennes entreprises.

La deuxième réunion des organes directeurs du COMESA, qui est la 32e réunion du Comité intergouvernemental, se tiendra  le mardi 18 février 2014 et réunira les secrétaires généraux ou secrétaires principaux désignés par chacun des 19 États membres. Cette séance se chargera d’élaborer les programmes et les plans d’action dans tous les domaines de coopération, hormis le secteur financier et monétaire.

La série de réunions des organes directeurs du COMESA prendra fin le 24 février pour faire place au Sommet des chefs d’État.

Il convient aussi de noter qu’une Table-ronde des Premières dames des pays membres se tiendra le 21 février prochain en marge du Sommet de Kinshasa.

Pour rappel, le traité établissant la COMESA a été signé en novembre 1993 et ratifié en décembre 1994. Il a remplacé l’ancienne Zone de Commerce préférentielle, qui existait depuis 1981.

Les pays arabes membres de la COMESA sont l’Egypte, le Soudan, Djibouti et les Comores. Les autres membres sont l’Angola, le Burundi, la République Démocratique du Congo, l’Erythrée, l’Ethiopie, le Kenya, Madagascar, le Malawi, l’île Maurice, la Namibie, le Rwanda, les Seychelles, le Swaziland, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe. La zone COMESA regroupe une population totale de 340 millions d’habitants et a un produit intérieur brut total de 170 milliards US $ (le PIB par habitant moyen est de 690 US $). Le volume des transactions commerciales entre les pays membres de la COMESA et le reste du monde atteint annuellement 60 milliards US $.

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*