CNSA : le processus d’installation lancé

0
292

Suite à l’absence du président du Sénat, Léon Kengo, qui a quitté Kinshasa dimanche soir pour l’Europe, la mise en place du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre a été reportée à une date ultérieure. Toutefois, le processus de son installation est lancé.

A cet effet, Aubin Minaku, président de l’Assemblée Nationale, a convoqué et dirigée hier lundi 3 juillet au Palais du peuple, une réunion de prise de contact avec des délégués de la Majorité Présidentielle, de l’Opposition signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine, de l’aile du Rassemblement dont est issu le Premier ministre Tshibala, du Front pour le Respect de la Constitution (MLC et alliés), de la Société civile signataire et non signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine.

Le Rassemblement dirigé par le tandem P. Lumbi/F.Tshisekedi était pointé absent, de même que l’UNC de Vital Kamerhe, pourtant signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine. Après avoir enregistré les listes de différents délégués déposés sur son bureau, Aubin Minaku a recommandé aux partis et plates-formes où certaines listes font
l’objet de contestation de les harmoniser avant la tenue de la grande
réunion de validation des mandats. Cette plénière sera convoquée dès
le retour au pays de son collègue président de la chambre haute du
parlement.
Selon le président de l’Assemblée nationale, cette première réunion
sera essentiellement consacrée à la désignation par consensus du
président du CNSA, de la présentation des membres du bureau, de
l’installation du bureau définitif ainsi que de l’élaboration du
Règlement intérieur.
Il a rappelé que le Conseil National de Suivi de l’Accord du 31
décembre a été chargé par les délégués au dialogue de la CENCO de
veiller au respect du compromis politique issu de ces négociation
politiques et de surveiller le processus électoral pour que les
élections se tiennent en décembre 2017.
La présidence de cette institution a été un des points de blocage
entre la Majorité et le Rassemblement dirigé par le duo Félix
Tshisekedi et Pierre Lumbi pour la signature de l’Arrangement
particulier.
Cette aile du Rassemblement Limete n’a pas pris part à la réunion du
palais du peuple comme lors de la signature de l’Arrangement
particulier dirigée par les deux présidents des deux chambres du
Parlement, Léon Kengo et Aubin Minaku.
Vital Kamerhe, qui tente de se rapprocher avec le Rassemblement, a
séché la réunion d’hier au Palais du peuple.
Olenghankoy du Rassemblement/Kasa-Vubu et Fidèle Babala du MLC, qui
visent la présidence du CNSA, étaient présents hier au Palais du
peuple.

ERIC WEMBA