CLP : Kamitatu, Endundo, Mbusa, Bahati jettent l’éponge

0
43

Les pères fondateurs du Centre Libéral et Patriotique (CLP), nouveau Regroupement politique de l’Alliance de la Majorité Présidentielle (AMP), porté sur les fonts baptismaux le mardi 25 mai 2010, n’ont pas attendu l’expiration de l’ultimatum de Joseph Kabila, lequel courait jusqu’au 04 juin 2010, pour mettre fin à leur aventure politique. Selon des sources dignes de foi, Olivier Kamitatu, José Endundo, Antipas Mbusa et Modeste Bahati ont, dans une lettre commune, fait part à l’ « autorité morale » de leur décision de renoncer au CLP, qui se trouve ainsi dissous sans autre forme de procès.

Contacté par Le Phare, un des fondateurs a confirmé l’information. On laisse entendre que les correspondants de Joseph Kabila ont pris l’engagement de rester fidèles tant à sa personne qu’à l’AMP et à ses options fondamentales.

Commentant ce que d’aucuns qualifient de retour au bercail des intéressés, des partisans de l’AMP ont indiqué que les priorités actuelles de Joseph Kabila sont la stabilité des institutions politiques nationales et provinciales, la réussite des festivités du cinquantenaire du pays, l’atteinte du Point d’Achèvement de l’initiative PPTE, la bonne conduite des 5 chantiers de la République, particulièrement dans leur volet relatif aux infrastructures, la maximisation des recettes de l’Etat, etc. Il ne voudrait, pour rien au monde, que les Congolais soient distraits par des querelles politiciennes de nature à les détourner de l’essentiel.

LEAVE A REPLY

*