Clôture de la 11ième convention CIFMC : « Soyez forts, dominez partout »

0
366

        arton39350-31ee4    « Tu étais venu t’informer, te former et maintenant tu es fort. Vas et domines dans ton milieu !». C’est par ces mots que le pasteur Godefroid Kwamba kwa Yesu a introduit la prédication de la soirée marquant la fin de la 11ième Convention de la Communauté Internationale des Femmes Messagères du Christ (CIFMC). Ce culte d’adoration organisé pour la victoire spirituelle et la réussite de la tenue de ces assises était célébré le dimanche 10 novembre 2013 au siège de ce ministère sur la 17ème Rue dans la commune de Limete. Cependant, le mot de la clôture était fait par Joseph Ezéchiel Olangi, président de la cérémonie.

           Partant du thème principal : « Jésus dit à Marie : va dire à mes frères  que je suis ressuscité. Marie alla annoncer aux disciples…» (Jean 20,17-18), le premier orateur du jour s’est aussi référé au texte tiré du livre de Jean 20, 19-22, relatif à l’histoire de l’apparition de  Jésus- Christ chez les disciples après sa mort. Sur ce point, il a fait comprendre aux participants venus de tous les coins du monde, que leur participation n’était pas vaine mais plutôt source de bonheur. Ce bonheur n’est pas seulement social, ni physique mais aussi spirituel et un armement assez efficace pour aider les chrétiens membres de ce ministère à surmonter toutes formes de tentations.

          En outre, dans sa prédication il a fait comprendre  à l’assemblée qu’en Jésus ils ont la vie sauve. Puisque dans le livre d’Essaie 49, 22, il est écrit que Jésus-Christ a ouvert les éclairs du ciel pour bénir les enfants de Dieu, car, il est dit dans la Bible: «…les rois seront tes nourriciers. Ils se prosterneront devant toi, la face contre terre… ». Ce deuxième volet de sa prédication avait pour but de mettre en confiance les membres de différentes délégations venues à Kinshasa à l’occasion de cette convention.

Allez et mettez en pratique !

           Au sortir de ces assises, Joseph Ezéchiel Olangi, initiateur de la Fondation Olangi a invité les chrétiens à mettre en pratique tous les enseignements appris au cours de deux   grandes assises tenues dans la capitale congolaise, à savoir le 4ième Symposium Mondial de la Mission Péniel et la 11ième Convention de la Communauté International des Femmes Messagères du Christ.

            Poursuivant son mot de clôture, Papa Olangi a souligné que ces deux assises ont un impact certain sur tous les plans : spirituel, social, économique, etc. Néanmoins, ses retombées visibles ne pourront être appréhendées que dans l’avenir. Il a montré que la République Démocratique du Congo a souvent une image ternie et quelque fois négative sur le plan international ; par contre ces assises ont permis aux participants de palper plusieurs aspects positifs de notre pays.

           Parlant de la participation de la Bishop Emile Kutino comme oratrice, Papa Olangi a noté que sa présence était une inspiration du Saint-Esprit. Elle travaille avec une bravoure incomparable. Elle se maintient malgré les situations difficiles qu’elle traverse en ce moment.

La victoire contre le M23 est un fruit de la prière

            Interrogé sur l’actualité du pays, principalement la victoire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo face à l’armée rwandaise, Papa Olangi a déclaré que cette victoire est un fruit de la prière. Puisque, sans la prière dans ce pays, rien ne peut être fait. « Le Congo ne fabrique pas les armes. Et, cette guerre n’a été vaincue que grâce aux résultats de la prière de la population congolaise ». Et, au CIFMC, a conclu Papa Olangi, nous prions et nous combattons pour cela.

 Dorcas NSOMUE  et 

Sakaz

LEAVE A REPLY

*