Climat des affaires : le Kasaï Occidental renforce sa cellule provinciale

0
119

Accord_rtmAprès le Maniema il y a peu, la province du Kasaï Occidental vient à son tour de renforcer sa cellule du climat des affaires et des investissements.

On signale que la cellule provinciale du Kasaï Occidental affiche quelques particularités dans sa composition par rapport à d’autres provinces qui l’ont précédée dans cette démarche.

Parmi ces particularités, il y a d’abord l’élargissement de la cellule à tous les ministères du gouvernement provincial qui interviennent dans le climat des affaires et des investissements. Il s’agit des ministères de l’Intérieur, des Affaires foncières, de l’Agriculture, et de la Justice.

Puis, la cellule provinciale ouest-kasaïenne du climat des affaires et des investissements se distingue des autres par son ouverture au secteur privé dans sa composition, en observant ainsi le principe du partenariat public-privé. Le secteur privé occupe la 1ère et la 2ème  vice-présidences de la cellule, qui reviennent respectivement à la FEC et à la FENAPEC.

« La particularité de cette cellule réside dans sa composition qui est élargie pratiquement à tous les ministères qui interviennent dans le climat des affaires, notamment les ministères provinciaux de l’Intérieur, des Affaires foncières, de l’Agriculture et de la Justice.

L’autre originalité est que les 1ère et 2ème vice-présidences sont attribuées au secteur privé, à savoir la FEC et la FENAPEC, accordant ainsi une place de choix au dialogue public-privé », lit-on dans le communiqué du Comité national du CPCAI (Comité de pilotage pour l’amélioration du climat des affaires et des investissements).

Par ailleurs, on rappelle que toujours dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires en vue de promouvoir la croissance économique et lutter contre la pauvreté, la même province venait de mettre en place un collège des conseillers. Ses membres sont des directeurs provinciaux de la DGDA, DGM, DGI, OCC, et autres services contrôleurs des marchés publics à l’instar du FPI et de l’OPEC.

« Le CPCAI soutient cette initiative et planifie l’organisation imminente d’un atelier de vulgarisation des réformes et de renforcement des capacités de cette structure pour une meilleure appropriation du processus de l’amélioration du climat des affaires dans cette province ».

Dom

LEAVE A REPLY

*