Circonscription électorale de la Funa : des candidats députés exigent le recomptage des Voix

0
89

« L’union fait la force » dit-on. Les candidats députés malheureux aux législatives pour la circonscription électorale de la Funa se sont constitués en cartel pour mieux défendre leur cause.

En effet, ils se disent choqués après la publication par la Ceni (Commission électorale nationale indépendante), le 26 janvier dernier, des résultats provisoires des législatives dans leur circonscription. Dans un communiqué de presse du 30 janvier, ces candidats députés, toutes tendances confondues, demandent à la Ceni d’ordonner le recomptage de toutes les voix.
Ils dénoncent les irrégularités fragrantes ayant entaché la publication inutilement précipitée des résultats de la Funa le 26 janvier, alors que la compilation en présence de leurs témoins était en cours. Ils ont fait remarquer que sur 2270 bureaux de vote, seuls les procès-verbaux de  1528 bureaux de vote ont été vérifiés contradictoirement.

Aucune copie du procès-verbal de résultats bien que dressé en l’absence des témoins et signé sous réserve par ces derniers, ne leur a été remise après affichages  des résultats, ont-ils martelé.
Réconfortés par les résultats des urnes tels  qu’affiché dans l’ensemble des bureaux de vote des 7 communes qui composent Funa, prenant acte des rapports journaliers de leurs témoins, ces candidats députés contestent les résultats publiés par la Ceni qui ne reflètent pas, selon eux, la vérité des urnes.
Pour les précités, la Ceni doit recadrer les choses afin d’éviter à la Cour Suprêmes de Justice des contentieux dilatoires ou de complaisance.

ERIC WEMBAKUNGU 

LEAVE A REPLY

*