Cinquantenaire de la RDC : « L’heure est à la restauration », estime l’évêque Ejiba

0
33

Numéro 1 de l’église pentecôtiste des secouristes, représentée dans toutes les provinces du pays et à l’extérieur (USA, Allemagne etc.), l’évêque Ejiba Yamapia, a tenu un point de presse à la veille de la célébration du Cinquantenaire pour faire part à l’ensemble des croyants de la vision que Dieu lui a inspirée au cours de ce jubilé. Il s’agit de la campagne de « Restauration 2010» car Dieu a toujours dans sa pensée l’image de l’homme et sa place dans le jardin d’Eden où il vivait dans l’abondance. Ainsi, malgré le péché de l’homme, le Très-Haut a envoyé son Fils, Jésus-Christ afin que ses enfants bénéficient de la grâce.

Pour concrétiser cette représentation, l’eveque Ejiba Yamapia organise ce vendredi 2 juillet 2010 et samedi 3 juillet, une campagne populaire de salut et de délivrance au terrain Elimo Santu de Livulu à Lemba durant laquelle il va non seulement parler de la parole mais encore partager son expérience, caractérisée par plusieurs décennies du ministère de Dieu. Une occasion, déclare-t-il, offerte aux Kinois de venir nombreux car Dieu est capable de restaurer n’importe quelle vie (d’un homme, d’une famille, d’une entreprise, d’une nation etc. »)

Agé de 50 ans lui-même, l’évêque Ejiba, député national, a insisté sur le fait que les Congolais ne doivent plus continuer à se plaindre 50 ans après l’indépendance de leur pays. « Implorons plutôt à Dieu de restaurer notre pays afin que nous vivions dans l’abondance comme n’importe quel pays du monde. Restauration 2010 tombe à pic afin que nous puissions récupérer notre position d’antan à l’époque où les Sud-africains et citoyens d’autres pays du monde venaient se faire soigner ici et étudier les sciences… »       Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*