Cimetière de Kinsuka : retour en force des constructions anarchiques

0
49
1er août est une journée consacrée à deux événements : hommage aux morts et fête des parents. Les Kinois l’ont toujours mise à profit pour la visite des tombeaux de leurs parents, frères, sœurs, amis et connaissances. Certaines familles qui ont enterré leurs proches au cimetière de Kinsuka, dans la commune de Ngaliema, regrettent le laxisme du gouvernement provincial. Car, les particuliers ont encore repris les travaux de construction dans ledit site. Pourtant, il y a trois mois, l’Hôtel de ville avait donné l’ordre de démolir toutes les maisons qui ont été érigées dans ce cimetière.
 
Beaucoup de familles qui se sont présentées hier à Kinsuka ont versé de chaudes larmes car n’ayant pas trouvé les tombeaux de leurs proches. Il faut que le gouvernement provincial respecte le principe de la fermeture effective de ce cimetière. 
 
Pour ces familles, le gouvernement provincial fait une chose et son contraire à la fois. Il a autorisé les propriétaires des maisons démolies de les reconstruire ? Qu’attend-on pour renvoyer les bulldozers à Kinsuka ?
 
Dorcas Nsomue

LEAVE A REPLY

*