Chebeya : le PGR parle d’un meurtre

0
34

Le Procureur général de la République (PGR), Flory Kabange Numbi, a annoncé jeudi que la mort de Floribert Chebeya, le directeur exécutif de l’ONG « la Voix des sans voix », était un meurtre.

D’entrée de jeu dans sa brève déclaration, le PGR a rappelé que dans sa dernière intervention, il avait expressément parlé de la disparition et d’un corps retrouvé sans vie, celui de Floribert Chebeya.

« Aujourd’hui, les éléments d’enquête obtenus tendent à établir qu’il s’agirait d’un meurtre. L’enquête n’est pas encore terminée. Nous attendons l’autopsie pour déterminer ce cas de meurtre », a ajouté le PGR.

« Nous sommes déterminés à établir les circonstances de la mort de Floribert Chebeya et à identifier les auteurs et tous les complices de ce meurtre », a conclu le PGR.

A la question de la presse de savoir s’il confirmait la thèse de l’assassinat, Flory Kabange Numbi a répondu que le mot « assassinat » a beaucoup d’implications en droit et à ce stade il préfère parler d’un meurtre.

S’agissant de la participation de médecins légistes étrangers à cette enquête, le PGR a indiqué qu’ « à ce niveau, ils ne sont pas épaulés et ils arrivent à trouver des éléments nouveaux dans leur enquête ».

A une autre question consistant à savoir si l’on avait retrouvé le corps du chauffeur de Floribert Chebeya, il a tout simplement dit que « l’enquête évoluait ».

Jean- René Bompolonga    

 

LEAVE A REPLY

*