Champions League, édition 2013 : les Kinois ont « fêté » la finale avec la Bralima

0
58

Samedi 25 mai 2013. Il est 19 heures passées. La concession de l’Alliance Franco- Congolaise de Lemba est prise d’assaut par des amoureux du ballon rond qui veulent suivre en direct la finale de la Ligue Européenne entre Borussia Dortmund et le Bayern de Munich dans ce site culturel.

Le groupe Heineken,  dont Bralima fait partie , et parrain de la Champions League, avait dernièrement donné l’opportunité aux Kinois de voir de leurs propres yeux le trophée de cette prestigieuse compétition.

            Un écran géant avait   été placé sur une partie du terrain de basket ball de l’Alliance. Les amateurs des archives étaient bien servis. On pouvait lire sur les murs les noms de grandes équipes européennes, entre autres Ajax , Liverpool, Bayern, Milan, Barcelone, etc qui avaient réalisé des prouesses dans les compétitions européennes de football.

 La boisson coulait à flots. Des hôtesses de la Bralima vêtues des polos  aux couleurs d’Heineken  couraient d’une table à une autre, les bras chargés des plateaux contenant des bouteilles d’Heineken ou des boissons gazeuses en plastiques.  Egal à lui-même, Bakou Lembo communément appelé « Sparta » faisait de l’animation.

 La Bralima, initiatrice  de cette  soirée européenne  de football à Lemba,  avait prévu une activité similaire au  Sharck Club à Gombe le même jour.

Le déclic

            Et quand les reporters  de Wembley annoncent la sortie des joueurs de deux équipes des vestiaires, le « stade »  de Lemba est silencieux.

En ce début de match , les Bavarois sont malmenés par  Lewandowski, Subotic… Les supporters congolais de Bayern  sont inquiets.

 A  chaque raté des coéquipiers de Mandzukic, des demoiselles fanatiques de Dortmund exultent. Vers la fin de la première période, Robben, Ribéry… amorcent quelques actions dangereuses qui mettent à rude épreuve la défense adverse.

            Après la pause, les Bavarois changent de fusil d’épaule et se ruent à l’attaque.  Robben, Ribéry… font des misères aux défenseurs de Dortmund. A la 60ème minute , Mandzukic en bon renard de surface conclut une action menée par ses coéquipiers de la ligne d’attaque. Du coup, l’Alliance Franco-Congolaise de Lemba s’enflamme.  La joie des Bavarois est de courte durée.

Huit minutes plus tard,  Dante charge de manière grossière un joueur de Borussia dans le petit rectangle. Sur insistance d’un des juges de ligne, l’arbitre central accorde un penalty à Dortmund.  L’équilibre au marquoir est rétabli.            Mais Dortmund est moins fringuant en seconde période. A deux minutes de la fin du match, Robben se joue de deux défenseurs et marque le but de la différence. Le « stade » de Lemba s’enflamme une fois de plus. Du côté des  supporters de Dortmund, c’est le deuil.

            Les hôtes de la Bralima n’ont pas voulu rater la cérémonie de remise des médailles aux acteurs de deux équipes et encore moins du prestigieux trophée au capitaine  Lahm.

Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*