Le Centre Wallonie Bruxelles rend hommage à Papa Wemba

0
83

PAPA-WEMBA-mort-1024x729Les artistes ne meurent pas, ils survivent à travers leurs œuvres dit-on. C’est dans cet esprit que le Centre Wallonie Bruxelles a fait revivre ce grand artiste de la musique congolaise Papa Wemba, qui a quitté la terre des hommes le 24 avril dernier, à travers une exposition de ses tableaux et photographies qui a eu lieu le vendredi
13 mai 2016.

C’est dans une salle envahie en majorité par les jeunes que les amoureux de l’art et fans de la musique de feu Papa Wemba ont marqué de leur présence, ces instants d’hommages rendus par le CWB à celui qui fut pendant longtemps Ambassadeur de la culture et de la rumba congolaise. Pendant plus d’une heure et grâce aux photographies, ils ont pris du plaisir à revivre certains moments forts de l’artiste en passant par ses prestations scéniques au CWB, son mariage avec Amazone, sa décoration comme Chevalier de l’ordre des héros Kabila-Lumumba en décembre 2015 jusqu’à sa dépouille mortelle.

C’était également un moment de découvrir l’autre facette de l’artiste en tant que peintre amateur, à travers ses premiers et derniers tableaux produits pendant les dernières années de sa vie, sous le coaching d’Alain Super.

S’adressant au public, Katherine Brahy et Brain Tshibanda, respectivement directrice et directeur adjoint du CWB ont exprimé leur émotion  quant à la grande perte que connaît le monde culturel congolais et même africain avec la disparition de l’artiste. Une émotion d’autant plus accentuée du fait que juste une année plus tôt, l’artiste Papa Wemba était fier de dévoiler son autre talent artistique à son grand public à travers l’exposition de ses œuvres au CWB en mars 2015.

Signalons que la soirée s’est terminée par un concert donné à la délégation du CWB par des artistes et chorales musicales (Jean Ngoubal, Eddy Mboyo, Jaffroz, Cœur la grâce, chorale Scola Cantorum,…) qui ont interprété à tour de rôle les chansons du répertoire de l’artiste  Papa Wemba.

Myriam Iragi