Le Centre national C3C de la PNC a démarré hier

0
144

Deux nouveaux bâtiments, l’un abritant le Centre National de Commandement, de Contrôle et de Coordination, (C3C) et l’autre où est logé le Service de gestion et entretien des infrastructures, (SGEI) ont été remis à la Police nationale congolaise (PNC) par la Coopération britannique et l’Union européenne, en collaboration avec le gouvernement congolais. C’est le Premier ministre MatataPonyo qui a procédé à cette double inauguration, le mercredi 1er octobre 2014  au Commissariat Général de la Police nationale. Ces infrastructures dotées des équipements modernes, viennent appuyer et soutenir la police congolaise, dans son processus de mise en œuvre de sa réforme, entamé il y a trois ans.

            Cette cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence du Vice-ministre de l’Intérieur, Michel Egide Ngokoso, représentant du ministre de l’Intérieur empêché, des sénateurs et des députés, du Chef de la délégation de l’Union Européenne en RDC, l’ambassadeur Jean Michel Dumond; du représentant de la Coopération britannique; du Commissaire général de la PNC; des membres du gouvernement congolais et des corps diplomatique; ainsi que de plusieurs autres officiels.

            Dans son discours, le Vice-ministre de l’Intérieur a salué l’appui des partenaires extérieurs à la réforme de la Police nationale congolaise, tout en soulignant les efforts déployés par son gouvernement pour accompagner ladite réforme.

            Pour sa part, le chef de la délégation de l’UE s’est estimé heureux de se trouver aux côtés de ses collègues de la Coopération britannique pour cette double inauguration qui, a-t-il mentionné, reflète bien l’engagement commun des deux parties auprès des autorités nationales, en vue d’accompagner la réforme du secteur de la sécurité.

            Afin de renforcer davantage cette coordination et cette complémentarité, il a rappelé que récemment, le Royaume Uni et l’Union européenne ont d’ailleurs conduit une étude conjointe avec la PNC. Concernant les autres dimensions de l’appui à la PNC, Jean Michel Dumond a réaffirmé l’engagement de l’U.E dans la modernisation de l’administration, en particulier, celle des ressources humaines, pierre angulaire d’une réforme structurelle, ainsi que dans la construction d’une académie de police à Kimpoko, à Maluku.

Heureux bénéficiaire du jour, le Commissaire général de la PNC, Charles Bisengimana, a exprimé la gratitude de son instance à l’endroit de tous les partenaires qui ont concouru à la réalisation et la matérialisation de ce projet. Il a également félicité tous les cadres et agents de la police évoluant dans ces deux structures pour la maitrise de cet outil de travail, acquis après mutualisation avec les réseaux de télécommunication, pour les uns (C3C), et pour l’implication et la participation quotidienne dans la maintenance et entretien des édifices acquis, pour les autres (SGEI). Charles Bisengimana a indiqué la double importance de cet événement qui marque également la mise en train des appels d’urgence 112, un numéro gratuit mis à la disposition de la population pour atteindre directement le Commandement et bénéficier de l’aide d’urgence.

            Après la coupure du ruban symbolique, le Premier ministre et sa suite ont effectué une visite guidée dans les installations de deux édifices, qui s’est terminée dans le studio TV de la police nationale où il a été reçu en direct  dans une émission de la PNC.

            Signalons que pour une phase expérimentale, qui commence par la commune de Kasa-vubu avant de s’étendre dans le reste du pays,  des véhicules et des motos ont été remis au commissaire générale de la police, afin d’assurer une plus grande efficacité d’intervention sur le terrain.

  Myriam IragiMaroy

LEAVE A REPLY

*