Centre Interdiocésain : une commission spéciale pour 53 postes ministériels

0
291

Au total, 53 postes de ministres et vice-ministres sont à répartir entre la Majorité Présidentielle, le Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement, l’Opposition et la Société civile, signataires de l’Accord du 18 octobre 2016, la Société
civile non signataire de l’Accord de la Cité de l’Union Africaine, le Front pour le Respect de la Constitution en vue de la mise en place du Gouvernement de large union nationale. A cet effet, la Cenco (Conférence Episcopale Nationale du Congo), qui pilote les discussions
relatives à la mise en œuvre de l’Arrangement Particulier, avait fait accepter, dès le jeudi 16 mars 2017, par toutes les parties prenantes, l’option de la mise sur pied d’une commission restreinte chargée de préparer la mouture gouvernementale à présenter en plénière.

Celle-ci, apprend-on, s’est effectivement mise au travail hier mardi
21 mars au Centre Interdiocésain. Les habitués de ce site ont reconnu
dans la foulée, entre autres personnalités, Adolphe Lumanu et Me
Norbert Nkulu pour la Majorité Présidentielle, Delly Sessanga, Martin
Fayulu, Valentin Mubake pour le Rassemblement, Eve Bazaiba pour le
compte du Front pour le Respect de la Constitution, Azarias Ruberwa,
Steve Mbikayi et Jean-Lucien Busa pour l’Opposition signataire de
l’Accord de la Cité de l’Union Africaine.
Le travail des « experts » consistait à fixer définitivement les
quotas des ministères et vice-ministères à allouer à chaque partie
prenante ainsi que leur identification. A en croire des indiscrétions
échappées hier du Centre Interdiocésain, il est possible que les
résultats de cette commission restreinte soient soumis ce mercredi
après-midi à l’appréciation de la plénière pour adoption. Si tel est
le cas, la prochaine étape pourrait être celle de l’examen de la
composition et des animateurs du Conseil National de Suivi de l’Accord
du 31 décembre 2016, de la CENI (Commission Electorale Nationale
Indépendante), du CSAC (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la
Communication), du chronogramme d’exécution de l’Accord du 31 décembre
2016 et de son Arrangement Particulier. Sauf imprévu, les divergences
qui opposent les parties prenantes pourraient être vidées par le biais
des commissions restreintes, avant la cérémonie de clôture définitive
des négociations annoncée pour le lundi 27 mars 2017.
Eric Wemba