CENI : l’Assemblée nationale  donne son feu vert à Nangaa et Basengezi

0
206
Corneille Nangaa, secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante que les confessions religieuses, sauf les Catholiques, proposent pour succéder à Apollinaire Malumalu. Photo CENI
Corneille Nangaa, secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante que les confessions religieuses, sauf les Catholiques, proposent pour succéder à Apollinaire Malumalu. Photo CENI
Corneille Nangaa, secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante que les confessions religieuses, sauf les Catholiques, proposent pour succéder à Apollinaire Malumalu. Photo CENI

Choisis comme successeur de l’Abbé Apollinaire Malu Malu et de Mpungwé André après leurs démissions aux postes respectivement de président et vice-président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa et l’honorable Norbert Basengezi Katintima ont été «entérinés» hier lundi 9 novembre 2015 par l’Assemblée nationale.

Emanant de la société civile, dans sa branche confession religieuse, pour ce qui est du poste du président et par la majorité présidentielle pour ce qui est du poste de vice-président, ces candidatures ont été acceptées par la majorité des députés nationaux. Cet entérinement permettra à la Commission électorale nationale indépendante de retrouver sa composition exigée par l’actuelle Constitution  une fois que le président de la République aura signé l’ordonnance les nommant, a souligné Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale. Ce dernier rempli sa part du contrat et aux membres de la CENI de poser des actes conformément à la constitution.

                 Toutefois, ce bureau de la CENI ne retrouvera pas sa cohésion avec l’entérinement de ces deux nouveaux membres. Il devra encore attendre quelques jours car, la questeur Chantal Ngoy a aussi déposé sa démission. Annonce faite par Aubin Minaku juste après l’entérinement de ces nouveaux membres. Cette démission est en rapport avec les exigences de la majorité qui a demandé à toutes les personnes, membres du groupe G7, ce groupe des partis politiques qui ont tourné le dos à la majorité présidentielle, de libérer tous les postes qu’elles occupaient. Demande qu’il ne faut pas confondre avec celle du Président Malumalu et de son  vice-président André Mpungwe.

                Et, juste à la fin de cette séance consacrée à l’entérinement de la désignation de deux nouveaux membres de la CENI, Aubin Minaku a annoncé à la plénière, la démission du questeur de la CENI.

Profils des Candidats

                Choisi comme successeur de l’Abbé Apollinaire Malumalu, Corneille Nangaa est un ressortissant de la province du Haut-Uélé. Né en 1970 et licencié en sciences économiques de l’université de Kinshasa, c’est depuis 2005 qu’il est entré dans le domaine des élections en RDC. Toutes les opérations de terrain sur toute l’étendue du pays, étaient coordonnées par lui.

                Pour ce qui est  du nouveau vice-président Norbert Basengezi, né en 1958, il est détenteur d’un diplôme en pédagogie appliquée, option géographie-histoire. En dehors de son statut d’enseignant et responsable d’écoles, il a exercé plusieurs fonctions non seulement sur le plan social, politique mais aussi religieux. Actuellement, il est député national élu du PPRD et membre du Comité Exécutif national du Conseil National et du Bureau politique de son parti politique.

Yves Kadima