Ce samedi au GHK : Tshala Muana fête ses 35 ans de carrière musicale

0
127

Tshala-MwanaTshala Muana est la seule star féminine congolaise de la chanson à totaliser 35 ans de carrière musicale. Cette bonne nouvelle, on s’en doute, ne doit pas passer inaperçue. «Mamu nationale» et son groupe seront sur scène ce samedi 31 août 2013 au Grand Hôtel Kinshasa «GHK»  pour célébrer cet heureux événement. Le coût du billet est de 50 dollars par personne.

Plusieurs têtes couronnées de la musique congolaise et d’autres pays seront autour de la piscine du  GHK demain aux côtés de  Tshala Muana. Il s’agit de Mbilia Bel, Lokua Kanza, Papa Wemba, du Brazzavillois Roga Roga, Bill Clinton, Joss Diena,  du Libanais Hany el Omary.

Roga Roga et Lokua  devraient  arriver à Kinshasa aujourd’hui. L’organisation tait les noms d’autres célébrités musicales étrangères qui vont être associées à cette fête.

Pour mieux fêter ses 35 ans sur scène, la «  doyenne  des voix féminines en RDC et même en Afrique » a lancé récemment  sur le marché  un  nouvel album intitulé «100 % mutuashi». Ce disque est distribué par Socrate Music.

Tout au long de la soirée, Tshala Muana et son groupe «Mamu Nationale » vont régaler l’assistance avec toutes les vieilleries qui ont marqués  le parcours musical de cette cantatrice.

Toutes les dispositions ont été prises pour donner un éclat particulier à ce rendez- vous.

Artiste engagée, l’auteure de «Tshibola» a invité trois représentantes des associations d’encadrement des filles et femmes violées de l’Est du pays  à la fête du 31 août 2013 au GHK.

            Etudiants, opérateurs économiques, politiques, expatriés, artisans, journalistes, diplomates….seront certainement nombreux demain au GHK pour honorer la diva congolaise qui continue à faire parler d’elle dans tous les coins du monde. En l’absence de Myriam Makeba et d’autres cantatrices de renom, la « reine du mutuashi » mérite d’être célébrée comme   une grande ambassadrice de  la culture congolaise. L’auteure de « Malu » a réalisé jusqu’ici 29 albums.

 Jean- Pierre Nkutu 

LEAVE A REPLY

*