Ce lundi à Fatima : Convention de « Sauvons la RDCongo »

1
36

Martin Fayulu. Radio Okapi/ Ph. John BompengoInitialement prévue du vendredi 28 au lundi 31 mars 2014 à la paroisse Notre Dame de Fatima, la Convention de la plate-forme politique « Sauvons la RDCongo » n’a pu se tenir aux dates susindiquées, à cause de l’indisponibilité du site retenu pour ce faire. C’est finalement l’unique journée de ce lundi 31 mars qui a été accordée aux délégués des FAC (Forces Acquises au Changement) de Martin Fayulu, de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise) de Vital Kamerhe et de la Société Civile pour leurs travaux.

            Les participants devraient à cet effet se livrer à une séance-marathon dont les thématiques devraient chercher et trouver des réponses aux stratégies électorales arrêtées par la Majorité Présidentielle lors de sa réunion du jeudi 21 mars à Kingankati. Les affiliés de «Sauvons la RDCongo» s’inquiètent notamment des velléités de modification des modes des scrutins pour les élections locales, municipales, urbaines, provinciales, sénatoriales et présidentielle, sous la pieuse formule du « suffrage indirect », constatées chez les faucons de la famille politique du Chef de l’Etat. Ils se disent prêts à s’opposer énergiquement à toute révision constitutionnelle.

La « Convention » de Fatima devrait aussi faire l’état des lieux de la situation de crise socio-économique du pays et proposer des solutions alternatives en vue d’atténuer la misère des masses laborieuses.

            Le point devrait également être fait au sujet de la pétition que «Sauvons la RDCongo» fait circuler en vue de réunir le plus grand nombre possible de signatures des Congolais en vue de déclencher le mécanisme parlementaire devant déboucher sur le changement de leadership à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante). Tout ce qui va être adopté aujourd’hui à Fatima sera coulé sous forme de « Résolutions ».

Eric Wemba

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

*