Caritas Congo : un pavillon pour lutter contre la tuberculose multi résistante

0
96

caritas Congo_0L’une des pathologies qui sévit dans la zone de santé (ZS) de Malemba N’Kulu, district de Lomami, dans la province du Katanga, la tuberculose fait de ravages au sein de la population. Comme ailleurs, certains malades ne suivent pas convenablement le traitement contre la tuberculose, pourtant gratuit. Ce faisant, ils développent sans le savoir, une résistance contre les médicaments leur administrés.

A Malemba-Nkulu, l’Hôpital général de référence (HGR) ne dispose pas encore d’un pavillon pour une prise en charge correcte des malades tuberculeux multi résistants, dont le traitement requiert un internement de 24 mois, a constaté une équipe de la Caritas Congo qui s’est rendue sur place. Pire, le laboratoire de cet établissement hospitalier n’a pas d’équipements pouvant détecter les cas de malades tuberculeux multi restants (MDR). Et pourtant,  deux de ces malades sont décédés avant ma nomination ici, a relevé le médecin chef de zone de Malemba, Dr Freddy Bayakwa. Ce qui suppose l’existence d’autres malades tuberculeux multirésistants qui circulent librement dans la nature.

            A l’issue d’une séance de travail avec l’équipe-cadre de la zone de santé de Malemba N’Kulu, les deux équipes ont convenu, non pas de réhabiliter un quelconque bâtiment, mais de construire un pavillon pour les malades MDR.  En effet, le coordonnateur de l’équipe-cadre de la zone de santé, Dr Freddy Bayakwa, après concertation avec les autres membres, a reconnu avoir dégagé  l’espace de 30 mètres sur 30 pour construire un pavillon qui devra s’occuper de la prise en charge des malades tuberculeux multirésistants. Cet espace est situé dans l’enceinte de l’Hôpital général de référence (HGR), entre le pavillon clinique, la sous-coordination L/TBC  et la CTC.

            «Dans les conditions actuelles, nous avons senti réellement le besoin d’appuyer la zone de santé de Malemba, sur tous les plans. En effet, bien qu’elle ait bénéficié de plusieurs appuis dans le passé, il n’y a pas eu d’acquis. L’apport attendu de Caritas est donc le bienvenu. On l’a senti dans tous les discours, en commençant par l’administrateur du territoire, le médecin chef de zone et le médecin-directeur de l’HGR, a indiqué Dr Jean Munongo.

            « Le PLNT est d’accord qu’on puisse réhabiliter une salle pour l’hospitalisation des malades tuberculeux multi résistants, mais également pour aménager le laboratoire en vue d’abriter l’appareil ‘Gene Xpert MTB/RIF’, pour nous aider à connaître très tôt les cas de résistance, en vue de les mettre rapidement sous traitement et arrêter la chaîne de transmission », a déclaré pour sa part Mme Léonie Kimfumu, biologiste au Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT). Le technicien de laboratoire de la sous-coordination du PNLT de Malembe-N’Kulu sera alors formé à la coordination provinciale pour l’utilisation correcte de l’équipement Gene Xpert promis.

            Cette mission s’inscrit dans le cadre du Programme de lutte contre la tuberculose dont la Caritas Congo Asbl est récipiendaire principal de la Société Civile, en collaboration avec le ministère de la Santé pour la composante Tuberculose Round 9. Ce programme est financé par le Fonds Mondial. La Caritas Congo Asbl s’occupe alors des approvisionnements, du soutien aux patients), des soins communautaires, ainsi que de la réhabilitation des bâtiments de laboratoire de culture et de contrôle de qualité, y compris de la rénovation  des  hôpitaux généraux de référence de prise en charge des cas de TBMR pour le contrôle de l’infection. C’est dans ce volet qu’interviendra la construction du pavillon de l’HGR de Malemba-N’Kulu.

Yves Kadima

LEAVE A REPLY

*