Caritas Congo opte pour la reconstruction de 13 écoles au Nord-Ubangi

0
23

téléchargement (17)Après Mbandaka, une délégation de Caritas Congo Asbl a effectué une mission du 4 au 6 mai 2014 à Gbadolite, district du Nord-Ubangi, dans la province de l’Equateur. Cette visite s’inscrit dans le cadre du Projet de soutien à l’éducation de base (PROSEB). Lundi, elle a eu une séance de travail avec le Directeur de la province éducationnelle Equateur V, signataire d’une Convention ad hoc avec le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl. En fait, le Projet de soutien à l’éducation de base prévoit, pour la province Educationnelle Equateur V, que Caritas Congo Asbl, en sa qualité de maitre d’ouvrage délégué, fasse reconstruire 13 écoles primaires, reparties dans trois sous-divisions éducationnelles, sous la supervision du PROVED.

 Ainsi, pour la sous-division de Karawa, il s’agit des écoles primaires Doko, Zabwa, Sakofio et Boyawaza. La sous-division de Businga bénéficiera de cinq écoles : EP Tobongisa, Wasolo, Tukia, Deanga et Loko. Quatre écoles sont concernées à la Sous-Division de Yakoma : EP Kaso, Sialo, Dumoka et Basa-Nyi-Masia. Toutes ces écoles ont été choisies par la Province Educationnelle, et validées par une mission de Caritas Congo Asbl. « Mon souhait est que toutes nos équipes travaillent en symbiose pour que les choses marchent », a souligné le PROVED a.i, M. Marie-Désiré DUDUNYABO TANDANA. « Nous sommes là pour deux ans. Il faudrait qu’au bout de cette échéance, les 13 écoles à reconstruire pour Equateur V soient achevées », a indiqué pour sa part le Conseiller technique du PROSEB. A l’Ingénieur Alidor Bangu de la caritas congo de répondre  avec satisfaction à toutes les préoccupations du PROVED et de ses conseillers, liées notamment aux critères de validation des sites et à la planification des opérations.  Quoi qu’il en soit, il ne se pose pas de problèmes majeurs d’acheminement des matériaux vers les sites des écoles à reconstruire, contrairement aux sites de l’Equateur I, notamment Bomongo ,a-t-il conclu.

Il faut noter que pour la mise en œuvre effective de ce projet, Caritas Congo Asbl a déjà procédé au lancement des premiers appels d’offres nationaux, concernant la sous-division de Yakoma. Les appels d’offres pour les deux autres sous-divisions le seront bientôt, conformément à la Convention. Saluant ce projet, le maire Egide Nyikpingo Gbeke a  saisi l’opportunité pour plaider auprès du gouvernement central pour la paie des enseignants dits  non payés  et un salaire décent à l’enseignant pour une meilleure qualité attendue de l’éducation. Ce serait concrétiser à la volonté du Chef de l’Etat de faire de la RDC un pays émergeant. Il sied de rappeler que la mission de Caritas Congo Asbl s’inscrit dans le cadre du Projet de Soutien à l’Education de Base (PROSEB) dont Caritas Congo Asbl est le Maitre d’Ouvrage Délégué. Elle a été sélectionnée par le Secrétariat Général du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), pour  faire exécuter les travaux de reconstruction de 62 écoles et de réhabilitation de deux autres , dans les Provinces éducationnelles de l’Equateur I et V ainsi que du Kasaï Occidental II. Pour rappel, le PROSEB comprend trois composantes : accroissement de l’Accès à l’Education Primaire, Amélioration de la Qualité de l’Education et le Renforcement Institutionnel et Gouvernance.  Il s’inscrit dans le cadre du Plan Intérimaire pour l’Education (PIE) du Ministère de l’EPSP, financé par le Partenariat Mondial pour l’Education (PME) pour un montant de 100 millions de dollars américains, avec l’appui de l’Association Internationale de Développement (IDA).

Yves Kadima

LEAVE A REPLY

*