Calendrier électoral: les observations du Rodhecic

0
44

Ceni_1 (1)Le  Réseau d’Organisations des Droits Humains et d’Education Civique d’Inspiration Chrétienne a choisi la date du 27 juin 2014 pour donner sa position sur le calendrier électoral.  Cette  déclaration a été lue par Paul Kabeya, son secrétaire permanent.

Le   Rodhecic dénonce le caractère partiel dudit calendrier et fait remarquer que certaines opérations préélectorales, entre autres la fiabilisation du fichier électoral, ont déjà commencé dans certains coins du pays.  Si les opérations de stabilisation de cartographie des bureaux de vote et de fiabilisation du fichier électoral au Bandundu et à Befale, ont pris quatre mois, la même opération dans l’ensemble du pays ne peut plus prendre  120 jours , fait-il observer. Comment expliquer que les mécanismes d’application de la loi électorale en ce qui concerne les élections locales, municipales…. soient programmés alors que la loi en la matière n’est pas promulguée et publiée au Journal officiel ?

Cette plateforme fait observer qu’aucun mécanisme de correction post audit du fichier électoral n’a été prévu. D’où, les contestations qui ont émaillé les élections de 2011 risquent de ressurgir en 2016.

Dans le souci de rendre le processus électoral crédible,  Kabeya et ses ouailles recommandent à la CENI de publier un calendrier global,  d’agir de manière transparente en ce qui concerne la fourniture du matériel électoral, en privilégiant les entreprises nationales……

Le Parlement devrait  faire diligence pour adopter dans le délai, l’annexe de la loi électorale relative à la répartition des sièges pour les élections urbaines, municipales et locales, prendre  des dispositions nécessaires pour que le budget pluriannuel affecté à l’organisation des élections soit voté en temps utile…

Le Rodhecic prie le Chef de l’Etat de promulguer dans le délai, l’annexe de la loi électorale portant répartition des sièges pour les élections locales, municipales et urbaines.

Le gouvernement  a l’obligation d’organiser dans un temps raisonnable le recensement administratif, de manière à doter la CENI d’un fichier électoral crédible….

Les acteurs   politiques et  sociaux devraient eux aussi bien jouer leur partition  en matière électorale en s’engageant déjà dans la préparation des élections locales, urbaines…de manière à doter les entités territoriales décentralisées, d’un personnel politique de qualité, de s’impliquer davantage dans le travail d’éducation civique et électoral.

Les partenaires techniques et financiers de la CENI ont l’obligation de remplir leurs engagements en ce qui concerne le processus électoral.

            A la question de savoir ce que pense le Rodhecic sur la plainte initiée  contre l’abbé Malumalu, Kabeya a fait observer qu’il n’est interdit à personne de traduire ses compatriotes en justice s’il l’estime nécessaire.

Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*