C.N.D.H. : Minaku appelé à publier la liste des « 18 » !

0
31

minakuLe Comité d’accompagnement de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (C.A./CNDH) s’est réjoui de la publication par l’Assemblée nationale des vingt noms lui soumis par les huit thématiques de la Société civile, qualifiées à désigner leurs représentants au sein de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). Toutefois, au lieu de 18 délégués de la Société civile prévus par la loi et attendus par le Président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku, les huit thématiques en ont envoyés 20. En cause les thématiques ONGDH et Universités, qui ont  envoyé chacune, respectivement, trois délégués en lieu et place de deux. Ce qui a porté le nombre à 20 noms.                         De manière unanime, les deux thématiques en cause se sont fiées à l’arbitrage du Président de l’Assemblée nationale pour devoir, dans un premier temps, arbitrer ces choix et ramener le nombre à 18, tel que cela est prévu par la loi. Aubin
Minaku étant un partisan de la transparence et de l’équité, les thématiques se disent assurées que l’arbitrage se fera en conformité des critères précis tels que le genre, de représentativité nationale et de la maîtrise en Droits de l’Homme.
Dans un communiqué de presse déposé dans notre rédaction et signé le 1 novembre 2014, par Dieudonné Kabasonga Nduba, coordonnateur du C.A/CNDH, les représentants des huit thématiques félicitent le Président de l’Assemblée nationale et les membres de son Bureau pour leur hauteur d’esprit manifesté lors de la réunion qu’ils avaient convoquée le 30 octobre 2914, ainsi que pour leur attachement à l’intégrité du processus d’installation de la CNDH. Le communiqué les exhorte à garder le même élan jusqu’à la fin du processus. En outre, le communiqué demande à Aubin Minaku, de procéder, dans un deuxième temps, de tirer les 9 membres définitifs de la CNDH à partir des 18 membres retenus préalablement lors du premier arbitrage et suivant les principes arrêtés consensuellement (représentation nationale, intégrité et genre). Enfin, le communiqué félicité tous ceux qui ont contribué à l’avancement de ce processus.
SAKAZ

LEAVE A REPLY

*