Buta : rentabilisation des tracteurs par la Caritas pour la promotion de l’agriculture

0
27

Buta, le 17 mai 2012 (caritasdev.cd) : rendre disponibles et accessibles les semences améliorées d‘arachides afin de permettre aux paysans de pouvoir améliorer leur production agricole, tel est l’objectif principal d’un projet que la Caritas-Développement Buta exécute à 4 km du chef-lieu du District du Bas-Uélé dans la Province Orientale.

 
« La phase opérationnelle de ce projet a commencé depuis janvier 2012, avec notamment l’utilisation du tracteur pour labourer, herser et semer trois hectares d’arachides. Pour l’instant, à mi-mai, tout est déjà semé. On en est au sarclage et à l’entretien », a indiqué l’Abbé Jules Gbagbu, Coordonnateur de la Caritas-Développement Buta.
Ce projet de multiplication des semences améliorées est réalisé sur fonds propres de la Caritas-Développement Buta, soucieuse de l’auto-prise en charge  du paysan, valeur qu’elle promeut au sein de la population bénéficiaire de son action.
Il sied de rappeler que le  tracteur utilisé dans ce champ (situé à 4 km du centre de Buta) est l’un de deux que le Diocèse de Buta a reçu comme don du Gouvernement, par l’entremise du Ministère de l’Agriculture, Pêche et Forêt, via Caritas Congo. 
Cette activité permettra également la valorisation des tracteurs qui jusque-là ne profitaient pas encore à la population. Certaines personnes croyaient que c‘était une région non adaptée aux travaux mécaniques.
Grâce à ces tracteurs, Caritas-Développement Buta va promouvoir la culture intensive contre la déforestation anarchique effectuée par les paysans, toujours à la recherche des terres fertiles, même dans des champs lointains. 
«On devra labourer des espaces des champs des paysans, leur doter ensuite des semences et les accompagner en techniques culturales. Ainsi, à la récolte, ils donneront un certain pourcentage qui nous permettra de couvrir les frais d’amortissement des tracteurs et des semences », a poursuivi le prêtre. 
Caritas-Développement Buta pourrait faire plus avec ces tracteurs si elle est appuyée en intrants, carburant, lubrifiants, semences, etc.
Quoi qu’il en soit, la récolte pour les 3 hectares d’arachides est prévue pour fin juillet 2012. « Avec ces produits, nous ciblerons les paysans à qui nous donnerons ces semences. Nos agronomes les encadrent. Un certain pourcentage sera puisé de leurs productions futures pour permettre à la Caritas-Développement Buta d’appuyer d’autres paysans et ainsi accroitre la production agricole dans les milieux », a fait savoir le Coordonnateur, abbé Jules Gbagba.
Pourquoi planter les arachides ? « Ca constitue l’une des denrées alimentaires très consommées du milieu. Elle se vend aussi assez bien à Kisangani, qui est un grand centre de consommation pour Buta, surtout avec cette nouvelle donne de l’ouverture de la route Kisangani-Buta, actuellement parcourue en 9 heures », a-t-il affirmé.
Pour mémoire, le District du Bas-Uélé, comme le reste de la République Démocratique du Congo, dispose des potentialités agricoles énormes, mais pas suffisamment exploitées. Un tel projet devrait alors bénéficier de l’appui des partenaires au développement.(127/2012)
 
 
Guy-Marin Kamandji
(Correspondance 
particulière)

LEAVE A REPLY

*