Bus 207 : un sursis de 45 jours

0
72

bus-207-sur-le-boulevard-triomphal-kinshasaDe nombreux kinoises et kinois sont surpris de voir les taxi-bus 207 continuer à circuler tranquillement à travers les artères de la commune de Gombe, sans être inquiétés par les éléments de la police de circulation routière. La raison est à chercher dans le fait que les taxi-bus 207 ainsi que tous les engins commis au transport en commun dans la ville de  Kinshasa ont 45 jours pour se mettre en ordre au plan technique et administratif. Ce moratoire a été décidé par le ministre des Transports et Voies de Communications, suite à la controverse suscitée par la mesure des autorités policières interdisant, à compter du mardi 21 janvier 2014, la circulation des taxi-bus 207 dans la commune de la Gombe.

Dans l’entendement du ministre des Transports et Voies de Communications, tous les exploitants du transport en commun devraient faire en sorte que leurs engins ( taxi-bus 207 et autres, Combi, bus, mini-bus, voiture taxi) répondant aux normes techniques et de confort requises pour le transport des personnes. Cela sous-entend que tous les véhicules assurant le transport des personnes à Kinshasa devraient se trouver dans un état mécanique irréprochable, être pourvus de sièges confortables, respecter le nombre de passagers autorisés, circuler avec portières fermées, stationner aux arrêts et terminus aménagés à cette fin, être couverts par une police d’assurance et une vignette fiscale, etc.
On rappelle que mardi, au terme d’une réunion de clarification présidée par le gouverneur de la ville de Kinshasa avec la participation de l’Inspecteur provincial de la police, du responsable urbain de la police de circulation routière, du ministre provincial des Transports, du président national de l’ACCO (Association des Chauffeurs du Congo), des modalités pratiques d’amélioration du transport en commun à Kinshasa avaient été discutées en marge de l’interdiction faite aux 207 de circuler à Gombe.
Dans une communication faite à la presse, le général Charles Bisengimana, Commissaire général de la Police Nationale Congolaise, a martelé que la décision portant interdiction de circulation des 207 à Gombe, bien que gelée, n’était que provisoire. Le moment venu, elle devrait s’étendre à l’ensemble de la ville de Kinshasa et toucher tous les véhicules du transport en commun non-conformes aux normes techniques.
Melba Muzola

LEAVE A REPLY

*