Bimi sera enterré aujourd’hui

0
39

La  dépouille mortelle de l’ancien artiste musicien de Zaiko langa langa, Bimi-Ombale Mwana Wabi André est sortie de la morgue de la clinique Ngaliema hier mercredi 11 mai dans la matinée en présence des membres de sa famille, amis, collègues artistes musiciens et connaissances. Déjà dès l’aube une immense foule accourait et s’agglutinait devant la morgue pour attendre la sortie du corps de l’illustre disparu. Les pleurs étaient au rendez-vous dans une atmosphère de tristesse.

La morgue abondait de personnes et on pouvait apercevoir ses anciens amis de Zaiko Langa Langa, dont Siméon Mavuela Somo alias « Cheik Vuelas », venu spécialement de l’Europe pour pleurer son ami de longue date avec qui il a passé de bons moments au sein du groupe Etaient aussi de la partie, Jossart Nyoka Longo, Papa Wemba,  Bozi Boziana, le célèbre soliste du groupe  Manuaka Waku.

Le chef de l’Etat s’est fait représenter par son directeur de cabinet adjoint, madame Mayuma Kala. Le gouverneur de la ville,  André Kimbuta, est venu consoler la famille. Le ministre  provincial de l’intérieur Godard Motemona et plusieurs autres autorités politiques et invités de marques venus de partout  étaient là, dont Hugues Ngolondele, maire de la ville de Brazzaville qui a traversé le fleuve pour rendre un dernier hommage à l’illustre disparu. Il était accompagné d’une forte délégation de plus de cinquante personnes.

Le «frère André» pour les intimes, était aussi un fervent chrétien pratiquant. Les artistes musiciens chrétiens ne se sont pas retenus pour faire le déplacement à la morgue. Dans la foulée on peut citer Patrice Musoko, Aimé Nkanu, Matu Samuel ; José Nzita et  Marie Misamu.
Une longue file d’attente longeait les deux cotés de l’entrée principale de la morgue. Dès  qu’il y a eu la levée du corps et après une courte marche funéraire vers la sortie de la clinique Ngaliema où attendait le corbillard et l’escorte, tout le monde a pris la direction de sa résidence dans la commune de Mont Ngafula, pour un recueillement éclair et des adieux aux voisins et connaissances sur une place aménagée par la famille.

Avant de s’immobiliser au lieu où devait être exposé le corps, le cortège a effectué un petit détour sur la Place des artistes située au rond-point Victoire. La dépouille mortelle d’André Bimi Ombale est exposée au terrain du dispensaire INSS sur l’avenue Badjoko, derrière l’église Saint Joseph, dans la commune de Kalamu, au quartier Matonge, en attendant son enterrement aujourd’hui au cimetière de Mbeseke nouvelle cité. Le défunt laisse derrière lui une veuve et six enfants.

Benjamin Mbangu Kiakesidi et Patricia Nzugu (stg IFASIC)

LEAVE A REPLY

*