Bilan de la répression de la marche du 01 septembre à Kin et Mbuji-Mayi : 2 morts, 44 combattants blessés et arrêtés

0
108
Dans le bilan publié par le Secrétariat général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.) à l’issue de la marche pacifique du 01 septembre 2011 pour protester contre le refus de la Commission électorale nationale indépendante (CENI)de procéder à l’audit du fichier électoral et à la publication de la cartographie des bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national, on note qu’il y a eu deux morts et 32 militants de l’Udps arrêtés et blessés à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental, tandis qu’à Kinshasa, le nombre est de 12 personnes arrêtées et blessés par les forces de la Police. Ces précisions ont été fournies au point de presse que Me Jacquemain Shabani Lukoo, secrétaire général de l’Udps a tenu le samedi 03 septembre 2011, au siège de son parti, à Limeté. L’objet de cette marche, selon lui, consistait au dépôt d’un mémorandum à la Ceni reprenant des revendications portant sur l’exigence de transparence du processus électoral en cours.

Il a rappelé qu’il y avait dans ce mémo, deux exigences, à savoir, primo, l’accès direct des experts de l’Udps et des ceux de l’opposition responsable au serveur central de la CENI et secundo, la publication immédiate de la cartographie et de la liste complète des bureaux de vote par Province et par circonscription électorale pour l’ensemble du pays. Il s’est étonné de la réaction violente et disproportionnée de la Police, car, durant tout le parcours de cette marche, les militants de l’Udps et des partis de l’opposition qu’il a qualifiés de « responsable » réunis autour du Leader de l’Udps, n’ont provoqué aucun incident notable à retenir, jusqu’au croisement des avenues Kasa-Vubu/Commerce d’une part et Huileries/Tombalbaye d’autre part, culminant sur le Boulevard du 30 JUIN, peu après la place de la Poste, alors que la marche se dirigeait déjà vers la Gare centrale.
Condamnation de l’instrumentalisation des « Pomba » par le pouvoir contre l’opposition
A tous ces endroits, Me J. Shabani a précisé qu’ils étaient victimes de la répression de la Police, tirant des coups de feu, des bombes assourdissantes et des grenades lacrymogènes sur les manifestants pacifiques sur l’ordre « tristement célèbre Inspecteur Kanyama, commandant du district de la Lukunga. Il a même précisé qu’il y avait des tirs à balles réelles, des passages à tabac systématique des manifestants avec matraques. Des scènes similaires, a-t-il dit, ont été vécues à Goma, à Mbuji-Mayi, à Tshikapa, à Muene Ditu, à l’exception de Lubumbashi où la marche s’est déroulée sans incidents majeurs. Ici dans la capitale, le Secrétaire générale de l’Udps a dénoncé l’utilisation des « Pomba » (délinquants) par le pouvoir en place (le cas de la bande à ‘Chaleur’) pour perturber les manifestations de l’opposition, causer des dégâts et discréditer l’Udps. Il a pris à témoin l’opinion nationale et internationale. Enfin, il a condamné énergiquement cette sauvage répression de la marche de l’opposition.
Pour terminer, on a annoncé qu’Etienne Tshisekedi ira déposé sa candidature à la Ceni le lundi 05 septembre 2011. Et que le mardi, il tiendra lui-même un point de presse. Enfin, le jeudi 08 septembre 2011, une nouvelle marche pour réclamer une transparence totale des élections sera encore organisée. Enfin, voici ci-après la liste des victimes de la répression de la Police durant la marche du 01 septembre 2011, telle que communiquée par l’Udps :
Les Combattants arrêtés et blessés lors de la marche pacifique du 1er septembre 2011 à Kinshasa
1. BAELONGANDI KANYAMA; 2. TEKASO MUNONGO; 3. Héritier BONGWALANGA MOKATO; 4. TUSEVO; 5. MUTSHIKANA; 6. Arnaud KABENGELE; 7. Jean-Claude MAYALA; 8. Benoît NSHIMBA; 9. Christian MOTSHIKANA; 10. Jean-Claude KABUYA; 11. Dodi MUTSHIKANA; 12. Gerda MAPATAKA.
« Seule la lutte libère et, à bas la peur ! »
TENONS BON, LA VICTOIRE EST CERTAINE !
Fait à Kinshasa, le 03 septembre 2011
Raphaël KAPAMBU KATUKONKI
Secrétaire du Parti, Chef de Département
Les combattants ci-dessous ont été arrêtés ce jour à Mbujimayi par la Police Nationale Congolaise. Ces derniers étaient en train de faire une marche pacifique pour protester contre le refus de la Ceni de procéder à l’audit du fichier électoral, et à la cartographie des bureaux de vote sur l’étendue du pays. Policiers & Militaires (FARDC) ont été largués sur la rue et ont sérieusement molesté ces derniers.
LISTE DES COMBATTANTS DE L’UDPS ARRETES CE 01 SEPTEMBRE 2011 A L’ETAT MAJOR PNC/KASAI-ORIENTAL
1. Maurice MBAYA MONJI
2. MBUYI MULOMBA
3. MPOYI MUANA TSHIMUNA
4. KABONGO MALOBO
5. SHAMBUYI KABONGO
6. MUDIAYI NTUMBA
7. KADIAYI KADIAYI
8. NGANDU Bernard
9. ILUNGA NSHIMBA
10. MUKENDI KABONGO
11. MBIKAYI MATAMBA
12. KHANGA SHINTU
13. TSHIMANGA
14. SIDO MULEMBI
15. MBAYA FELLY
16. TSHILEWU MUKONGA BANTU
17. ALAIN MUAMBA
18. NYANGUILA BIPOLI
19. TSHIBAMBI MUANADI
20. KAYEMBE MUIMBILA
21. FREDDY MULUMBA
22. MUSUMBA MUKUMAYI YOSE
23. KASEBA KABALA
24. KASENDA MAO
25. MUDINGILA KADI CHARLES
26. KALAMBA KENGO
27. MBUYI KALAMBAYI AARON
28. KABONGO TSHILUMBA
29. ILUNGA MALABA Alidor
30. LUKUSA KAYEMBE
31. MASAMBA NKUNKU
32. JEAN KAZADI
Fait à Kinshasa, le 02/09/2011
Le Dpt de Communication, Info et Mobilisation
Raphaël KAPAMBU KATUKONKI

LEAVE A REPLY

*