Bientôt une pétition contre les dignitaires allergiques au fisc

0
44

Les Congolaises et les Congolais sont invités à signer une pétition dite « Sekana » pour contraindre les députés, les sénateurs et les membres du cabinet du chef de l’Etat à payer l’impôt, notamment l’Impôt professionnel sur les rémunérations (IPR). Jérôme Sekana, responsable de l’Agence Galaxie Médias, spécialisée en matière de fiscalité et de développement, a procédé au lancement officiel de cette pétition, le lundi 19 avril 2010 à l’IFASIC.

Expliquant les raisons qui l’ont poussé à lancer cette pétition, le responsable de l’Agence Galaxie Médias a déclaré que « 50 ans après son accession à la souveraineté nationale et internationale, la Rd Congo demeure encore un pays pauvre très endetté. L’une des raisons évidentes de cette pauvreté multiforme dans un pays considéré comme le plus riche du monde est sans doute l’incivisme fiscal. Les Congolais dans notre majorité nous croyons à un Etat providence qui n’existe nulle part au monde. Notre nation est sous perfusion étrangère permanente alors qu’elle a tout pour faire de sa santé économique la plus robuste et la plus saine du monde. »

Il estime que les Congolais sont théoriquement des patriotes, mais par les actes, « nous n’aimons pas notre chère patrie parce que nous la laissons pillée par les autres, nous sommes très fragiles aux impulsions divisionnistes venant de l’extérieur, nous sommes avares et égoïstes. »

Jérôme Sekana a ensuite attaqué en affirmant que « la Rd Congo est l’unique pays au monde où l’on peut naître, grandir et mourir sans payer l’impôt. Elle est l’unique pays au monde où les députés et sénateurs véritables élus du peuple et modèles par excellence de la société refusent de payer l’Impôt professionnel sur les rémunérations pour donner à l’Etat les moyens de sa politique. » Si le chef de l’Etat est en règle vis-à-vis du fisc, ce n’est pas le cas pour ses collaborateurs, a dit le responsable de l’Agence Galaxie Médias.

Il a signalé que dans ce pays continent qui abrite 68.000.000 d’âmes moins de 500.000 personnes morales et physiques confondues payent l’impôt d’où la modicité du budget de l’Etat qui varie entre plus ou moins 5 milliards de dollars américains.

Il a indiqué que la campagne de collecte de signatures qui s’étendra sur l’ensemble du territoire national débutera du 26 avril au 26 juillet 2010 en vue de recueillir au maximum un million de signatures de la part de pétitionnaires à travers les grandes villes du pays.

Le responsable de l’Agence Galaxie Médias a lancé un appel pressant à tous les Congolais, toutes tendances confondues, à signer cette pétition qui sera destinée au Président de la république, garant de la nation, afin de faire régner le respect des lois du pays, le payement des impôts et taxes, la gestion transparente découlant de la bonne gouvernance et le rétablissement de l’autorité de l’Etat. 

Il est déplorable de voir qu’en Rd Congo, il faut lancer un appel à la population pour signer une pétition afin que les députés et sénateurs puissent payer l’IPR. Sous d’autres cieux, avant même de postuler à un poste public, il faut prouver que l’on est en règle dans le payement de l’impôt…

Jean- René Bompolonga   

LEAVE A REPLY

*