Berlin annonce des investissements colossaux en RD Congo

0
27

Arrivé hier à Kinshasa en visite de travail,  Franck-Walter STEINMEIER, ministre allemand des Affaires Etrangères, a immédiatement mis le pied à l’étrier en obtenant une audience auprès du Premier Ministre et chef du gouvernement, Augustin Matata Ponyo. Au menu de leurs entretiens : les opportunités d’investissements en RDC. « La République Démocratique du Congo est un pays en pleine croissance économique qui n’attend que la venue des investisseurs étrangers en l’occurrence allemands », a rassuré le chef du gouvernement congolais à son hôte. Avant de rappeler qu’« à ce jour, la RDC est un pays avec qui l’Allemagne doit compter ». Les relations entre la République Démocratique du Congo et l’Allemagne fédérale sont au beau fixe, ainsi qu’en témoigne ce tête-à-tête qui a duré deux heures dans le cabinet de travail du chef du gouvernement congolais à Gombe.

S’adressant au Premier Ministre, le chef de la diplomatie allemande a souligné que « nous sommes venus ici en RDC à la tête d’une forte délégation d’entrepreneurs allemands comme je l’ai promis lors de votre dernier séjour à Berlin. C’est pourquoi, la délégation rencontre non seulement les officiels, mais également les businessmen congolais. Votre pays est une Nation qui attire beaucoup d’intérêts pour les investissements allemands, non seulement pour ses richesses en ressources naturelles, mais aussi et surtout pour l’embellie économique qui y prévaut », a déclaré le chef de la diplomatie allemande.
En marge de l’audience que le Matata Ponyo a accordée à Franck-Walker Steinmeier, une vingtaine de personnalités faisant partie de cette délégation allemande, dont des membres du Bundestag (le Parlement allemand ), des représentants des institutions culturelles et éducatives allemandes ainsi que des opérateurs économiques évoluant dans divers secteurs se sont déclaré très édifiés sur les opportunités d’affaires qu’offre la RDC.
Au cours de cette rencontre, l’Agence Nationale pour la Promotion des investissements (ANAPI) a qualifié la RDC d’un « marché des biens et des services de plus de 250 millions des personnes qui ambitionne de devenir pays émergent d’ici 2030 ». Tandis que pour sa part, la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) a invité Berlin « à revenir investir en RDC ». Le patronat privé a mis l’accent sur l’engagement du gouvernement congolais d’assainir le climat des affaires, estimant que « les conditions sont favorables pour y apporter des capitaux frais dans un pays en plein essor économique ».
Par ailleurs, à travers son délégué principal, Alexis Mangala, le Comité de Pilotage pour l’Amélioration du Climat des Affaires et des Investissements en RDC (CPCAI) s’est dit heureux d’avoir « engagé des réformes visant l’amélioration des conditions pour l’exercice du commerce en RDC ».
Devant les assurances réitérées du ministre de l’Economie, Modeste Bahati Lukwebo, Haller Dieter Walter, chef de la délégation économique allemande a  déclaré « avoir été édifié sur les opportunités d’affaires et les perspectives économiques de la RDC ». Il a salué « l’engagement du gouvernement congolais d’œuvrer pour le développement ». Il s’est engagé à faire le plaidoyer et le porte-parole de l’appel lancé aux investisseurs allemands, informant, par ailleurs l’octroi d’une enveloppe de 235 millions d’euros pour soutenir le secteur agricole de la RDC. « Ces fonds seront débloqués après la révision de la loi sur l’agriculture par le Parlement congolais», a-t-il averti au cours de cette matinée purement économique ayant aussi réuni des délégués de la FEC, de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (COPEMECO), de la Fédération Nationale des Artisans, Petites et Moyennes
Entreprises du Congo (FENAPEC), rappelle-t-on.
L’on souligne que le ministre Franck-Walter Steinmeier clôture sa visite en RDC par la ville de Goma. Au chef-lieu de la province du Nord-Kivu, le chef de la diplomatie allemande procédera au lancement des travaux de réhabilitation de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Goma, un vieux projet de la Coopération Allemande, a-t-on indiqué. Dans la ville volcanique, il visitera aussi le camp des réfugiés de Mugunga III, le centre de santé de Kibati ainsi que le projet de santé de l’ONG allemande Johanniter Unfallhilfe.
Il a été indiqué qu’avant de s’envoler pour Kigali au soir de ce vendredi, le ministre allemand des Affaires étrangères tiendra une table ronde avec les journalistes congolais et rwandais, dans le cadre du Projet de la coopération allemande dénommé : « Dialogue transfrontalier des médias ».
F.M.