Bas-Congo : objectif dédoublement des recettes

0
36

C’est pour respecter les engagements pris à Kinshasa le 17 mars dernier à l’occasion de la signature des pactes de dédoublement des recettes entre le ministre des Finances et les trois régies financières (DGDA, DGI et DGRAD) que Simene wa Simene a pris le chemin du Bas-Congo, une province qui compte plusieurs postes frontaliers et qui constitue sans aucun doute une source importante des recettes.

L’objectif de son voyage, on s’en est vite rendu compte, était donc de mieux évaluer la situation, et de voir comment obtenir des structures humaines déployées aux postes frontaliers un engagement à la fois de mieux faire et de faire barrage aux antivaleurs qui sont à la base de la descente aux enfers de la République. 

Au cours de son séjour aussi bien à Matadi qu’à Boma, M.Simene a initié la sensibilisation des agents de la DGDA et des opérateurs économiques opérant au Bas-Congo. Il leur a demandé non seulement d’afficher un comportement patriotique et responsable vis-à-vis de l’objectif de dédoublement des recettes, mais surtout de balayer les habitudes du passé notamment celles consistant à organiser l’évasion fiscale sur base de la fraude documentaire.

Lors de sa rencontre avec le gouverneur de la province, Simon Floribert Mbatshi Batshia, le n°2 de la DGDA a insisté sur la campagne qu’il mène depuis quelque temps et qui concerne la vulgarisation et la sensibilisation de toutes les parties concernées par le dédoublement des recettes. Un objectif à tous points de vue citoyen dans la mesure où le développement du pays en dépend. « On ne peut rien faire sans moyens et ces derniers ne peuvent être que le fruit de l’effort et la conscience de chaque citoyen », a-t-il martelé. « Quand on demande à l’Etat de poser des actes concrets sur le terrain, il faut qu’il ait des moyens et ces moyens, c’est chaque congolaise et chaque congolais qui doivent lui en fournir », a déclaré Simene wa Simene.

Rappelons qu’avant l’étape’ du Bas-Congo, le Chargé de Mission Adjoint de la Direction des Douanes et Accises avait visité Kisangani, Goma, Bukavu, Beni, Butembo, Kasindi, Bunia et Aru. Partout, il a transmis le même message, celui de la fin de la récréation et de la maximisation des recettes.

Le Chef de l’Exécutif Provincial du Bas-Congo a prêté une oreille attentive à la démarche de M.Simene à qui il a promis tout son soutien dans la mesure où le dédoublement des recettes sera aussi une aubaine pour la province qui pourra ainsi disposer d’une meilleure assiette financière en vue de faire face à ses objectifs de reconstruction.

Face à la presse, Samuel Simene wa Simene a renouvelé son appel aux cadres et agents de sa régie financière pour qu’ils comprennent une fois pour toutes « qu’il y a un temps pour tout ». Aujourd’hui, c’est le temps du changement radical des mentalités, a-t-il insisté en soulignant que tous ceux des cadres et agents qui ne vont pas comprendre ce message seront mis à l’écart …Aussi-a-t-il demandé aux opérateurs économiques en tant que contribuables, de payer au Trésor Public à travers la DGDA les droits de sortie ou d’entrée, selon les cas, et de faire honnêtement leurs déclarations s’ils veulent éviter des pénalités très lourdes.

 LUZOLO   N’ZEKA.-

 

 

LEAVE A REPLY

*