Auteur d’une plainte à charge de Kabila : Olenghankoy attendu aujourd’hui chez le PGR

0
114

Joseph Olenghankoy, président des Fonus (Forces Novatrices pour l’Union et la Solidarité), est invité à se présenter ce vendredi 06 mars 2015, à 10 heures 30, au cabinet du Procureur Général de la République, sis au 2me niveau du building INSS, dans la commune de la Gombe. Selon « l’invitation » lui adressée le 04 mars courant, il y est attendu afin d’aller confirmer sa plainte du 12 février 2015 articulée contre le Chef de l’Etat, Joseph Kabila.

On rappelle que dans le document qu’il avait déposé à cet effet au Parquet Général de la République, Olenghankoy demandait à cette juridiction, qui fait office de Parquet général près la Cour Constitutionnelle, d’engager des poursuites judiciaires contre le Président de la République pour « haute trahison, violations graves des droits de l’homme et crimes contre l’humanité ».
Selon le plaignant, le Chef de l’Etat serait coupable des dérapages commis par l’armée et la police pour avoir réprimé de manière disproportionnée les manifestations populaires  du 19, 20 et 21 janvier 2015 contre l’examen et le vote du projet de loi portant révision de la Loi n°11/003 du 25 juin 2011 modifiant la Loi n°06/006 du 09 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales.
Le président des Fonus reproche aussi au Président de la République son silence face aux personnes tuées par balles lors desdites manifestations et aux atteintes à la liberté et à l’intégrité physiques de plusieurs leaders de l’Opposition.
Dans la même plainte, Olenghankoy menaçait de saisir les instances internationales au cas où le Parquet général de la République ne posait pas les premiers actes d’instruction. Dossier à suivre.                      Kimp