Aubin Minaku souscrit à l’idée de création du parlement de la SADC

0
51

minakuLe président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku Ndjalandjoku a reçu en audience, hier jeudi 12 novembre dans l’avant-midi, le Secrétaire général du Forum parlementaire de la SADC. Au menu : le visiteur était venu solliciter l’appui du Parlement de la République Démocratique du Congo à l’idée de transformation du Forum en parlement de l’Organisation à l’instar d’autres organisations sous-régionales du continent africain.

Au sortir de l’audience lui accordée, Le Secrétaire général Esau Chiviya a fait remarquer le Forum parlementaire dont il détient les rênes, créé en 1987, l’objectif était de le transformer un jour en parlement de la SADC.

Avant d’indiquer que l’Afrique dispose de cinq blocs ou regroupements régionaux. Et que parmi ces cinq blocs, l’Afrique australe est la seule organisation des Etats qui n’a pas de parlement.

« Le président de l’Assemblée nationale appuie la transformation du Forum en parlement de la SADC. Surtout que la SADC est la région de l’Afrique la plus stable du point de vue économique et politique », a souligné le Secrétaire général du Forum parlementaire de la SADC répondant à la question relative à la réaction de son hôte.

            Pour ce faire, Aubin Minaku a promis consulter les siens en vue de lever l’option sur la question.

            L’occasion faisant le larron, les deux personnalités ont aussi parlé de la 38ème session de l’assemblée plénière du Forum parlementaire de la SADC dont les assises auront lieu en Namibie. Le Speaker de la chambre basse du Parlement congolais et le Secrétaire général du Forum ont, en marge dudit événement, échangé sur l’ordre du jour des travaux.

            Enfin, les deux personnalités ont évoqué les élections générales qui auront lieu en décembre prochain aux Seychelles. A propos, Aubin Minaku a rassuré son interlocuteur qu’il enverra une délégation d’observateurs congolais dans le cadre de la mission d’observation électorale de l’Organisation du Marché Commun de l’Afrique Australe, SADC.

« Nous avons l’accord et le soutien du président sur ce point », a déclaré en définitive M. Esau Chiviya.

Dom