Aubin Maniku a souscrit au compte chèque poste et ouvert sa boîte

0
46

minakuLe président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku était, hier jeudi 23 juillet, en visite à la Socité Congolaise de Postes et Télécommunications (SCPT), anciennement appelée Office Congolais des Postes et Télécommunications (OCPT).

Le speaker de la chambre basse était, en effet, venu souscrire au compte chèque postal de son pays et ouvrir par la même occasion sa boîte postale.

Il a été accueilli par le Directeur général de cette entreprise de l’Etat, Didier Musete, qui était entouré de ses proches collaborateurs membres du Comité de gestion ainsi que des cadres et agents de la SCPT.

Après avoir rempli ce devoir civique digne d’un dirigeant, Aubin Minaku a été conduit par le staff dirigeant de l’Office des potes et télécommunications à la visite guidée dans le bâtiment qui abrite le siège national de l’ex-OCPT.

Le geste posé par le président de l’Assemblée nationale est perçu par des analystes comme une façon pour le premier des représentants du peuple congolais d’inciter ses compatriotes à faire confiance à leurs propres services. Cela, en commençant bien sûr par ses collègues députés nationaux qui devront tout logiquement lui emboîter le pas.

Car, le geste posé revêt une double signification. D’abord, il prône par là le patriotisme et invite ses compatriotes à aimer et valoriser les services leur propre pays. Ensuite, le fait de souscrire à ces services et si le reste des Congolais emboîtent le pas, l’SCPT aura des moyens financiers qui font jusqu’ici défaut pour mieux remplir sa mission.

« Il faut faire confiance à l’expertise nationale, et non continuer à tout attendre de l’extérieur », a lâché pour la circonstance le président de la chambre basse du Parlement.

Il importe de signaler que, après avoir traversé une longue période de crise marquée par le manque de moyens matériels et financiers au point d’être classé parmi les entreprises publiques qualifiées autrefois de « canard boîteux », l’OCPT est à ce jour prête à mieux faire grâce à l’acquisition de la fibre optique.

Dom