Au coeur de la rencontre hier entre deux ministres britanniques et Adolphe Muzito

0
20

La coopération bilatérale,  le climat des affaires, Tullow Oil et les droits de l’homme

Arrivés  dans la capitale le dimanche 18 juillet 2010, les ministres britanniques des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale pour l’Afrique ont eu hier lundi une importante réunion de travail à la Primature avec le Premier Ministre Muzito et au moins une dizaine des  membres de l’exécutif. Il s’agit des ministres  Thambue Muamba, Célestin Mbuyu, Jeannine Mabunda, Olivier Kamitatu, Ange Marie Lukiana,  Luzolo Bambi et Raymond Tshibanda sans oublier les vices ministres en charge des Finances et des Travaux Publics. L’entretien terminé, Muzito et  Henry Bellingham ont échangé des cadeaux et ont même pris une photo souvenir avec d’autres membres de l’exécutif congolais.

 

    S’adressant à la presse peu après la séance de travail , Henry Bellingham et Stephen O’Brien ont dit que le gouvernement de coalition en place en Grande Bretagne  veut maintenir de bonnes relations entre Londres et Kinshasa. Pour le  Premier Ministre Cameron, la RDC est l’un des pays clé de la région des Grands Lacs. Ils veulent donc renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

    Plusieurs investisseurs britanniques veulent venir en RDC. Mais il est important que le climat des affaires soit réellement assaini.

    «Nous sommes déterminés à vous apporter un appui conséquent pour permettre à la RDC d’assurer une meilleure croissance économique», ont-ils indiqué.

    Hormis l’économie, le climat des affaires , la  coopération et le développement entre les deux pays, la Monusco,  les hôtes de marque de Muzito ont abordé les problèmes relatifs à la lutte contre le paludisme, la santé infantile, au renforcement des droits de la femme, aux droits humains… Un autre entretien avec le vice Premier Ministre Adolphe Lumanu était prévu   lundi en milieu d’après-midi

        

Plaidoyer

 

    Il ressort des informations recueillies auprès de la Primature  que la délégation britannique  est revenue sur l’appui  de son gouvernement  en faveur de l’allégement de la dette de la RD Congo  pour le point d’achevement du PPTE. Tout en remerciant Londres pour cet appui, le gouvernement congolais formule le vœu de voir Londres apporter  des appuis budgétaires directs  dans les domaines agricole et du développement rural. En rapport avec le climat des affaires, le chef du gouvernement congolais a  fait part à ses hôtes des efforts en cours  pour l’assouplissement  des procédures  administratives et judiciaires  ainsi  que l’adhésion de notre pays à l’Ohada.

    La communication, volet essentiel à ce secteur, sera largement assurée à l’intention des potentiels investisseurs.

    Par ailleurs, le gouvernement congolais s’est engagé dans des réformes visant la libéralisation du secteur des assurances.

Le partenariat  Public- Privé comme suggéré  par les règles du doing business, fait partie  des préoccupations  du gouvernement congolais, a souligné Adolphe Muzito.

    Au chapitre de la « tolérance zéro », les Britanniques ont reçu des assurances de la part de leurs interlocuteurs sur les sanctions des auteurs des violences sexuelles.

Dans la foulée, les  deux ministres se sont entendus dire que le gouvernement poursuit des efforts pour faire toute la lumière sur le meurtre de Floribert Chebeya.

     Et que la paix actuelle est la résultante  de la présence de la force internationale au Congo Kinshasa depuis dix ans. Le Royaume Uni a apporté sa contribution dans le cadre de la Monuc ; Monusco.

 

Agenda chargé

 

     Des entretiens séparés des deux ministres  avec les parlementaires congolais sur les élections, le processus démocratique et le fonctionnement du parlement, des partenaires multilatéraux comme la Monusco, l’Union Européenne figurent aussi à l’agenda des deux  membres du gouvernement Cameron.…

    Henry Bellingham et Stephen O’Brien vont aussi se rendre à Kisangani et Goma pour se rendre compte de l’impact des projets financés par la  Grande Bretagne dans ces coins du pays.

     Ces projets se rapportent à la fourniture des soins de santé  subventionnés  dans certaines provinces, l’eau potable, l’éducation sanitaire et scolaire  en milieu rural, la réhabilitation de la route reliant Kisangani à Ubundu..

    Pendant leur séjour au Nord Est du pays, les deux ministres vont visiter la Compagnie  de la Base Opérationnelle de Masisi  afin d’évaluer le  travail  de protection civile  ainsi  qu’un camp DDRRR….

« Messieurs Afrique » du gouvernement Cameron  qui effectuent leur première visite sur le continent noir devraient regagner Londres le mercredi 21 juillet 2010.

 

Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*