Les AT et ATA nouvellement nommés invités à rejoindre leurs chefs-lieux pour une formation

0
162
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Ramazani Shadari de la majorité présidentielle, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Emmanuel
Ramazani Shadari, a  invité les Administrateurs du territoire et
administrateurs adjoints récemment nommés à rejoindre les chefs-lieux
des provinces de leur affectation endéans 48 heures, à daté d’hier
lundi 29 janvier 2018. Selon le communiqué publié par son directeur de
cabinet, le professeur Kaumba Lufunda,  ces AT et leurs adjoints
devront participer à une formation qui sera organisée à leur intention
dans 6 sites de leurs provinces.

Il s’agit notamment de Gemena pour l’ancienne province de l’Equateur
; Inongo pour celles du Kongo Central et Bandundu ; Mbuji-Mayi pour
l’ex-grand Kasai démembré ; Bukavu, pour le grand-Kivu et Maniema et
Buta pour l’ancien Katanga.
Il sied de rappeler que ces administrateurs de territoire et leurs
adjoints ont été nommés par ordonnance présidentielle du chef de
l’Etat, Joseph Kabila, du 20 janvier 2018. Les provinces concernées
sont notamment celles découlant du démembrement des provinces de la
République en 2015, quittant la configuration de 11 à 26 provinces.
Cet éclatement des provinces de la RDC avait entre autres pour but de
faciliter la gouvernance du pays au regard de son immensité
géographique et rapprocher ainsi les gouvernants des gouvernés.

Myriam Iragi