Association des professeurs de l’Enseignement Supérieur et universitaire du Congo : une nouvelle plate-forme est née

0
75

unikinVu la situation générale que traverse le pays et qui requiert la participation de la société savante à son plus haut niveau, les représentants des diverses Associations des professeurs de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la République Démocratique du Congo se sont réunis en vidéoconférence mercredi 13 novembre au CEDESURK, sur l’avenue des Huilleries. C’était dans le but d’annoncer la création d’une plate-forme regroupant l’ensemble des associations des professeurs de la République. Celle-ci est dénommée «Réseau des Associations des professeurs d’Universités de la République Démocratique du Congo» en sigle «RAPUCO». La déclaration faisant état de la création de cette plate-forme était lue par le professeur Alexis Mbikayi de l’API, qui est le porte-parole de ce réseau.

Plusieurs corps académiques provenant de divers coins du pays  ont pris part à cette rencontre, entre autres, le président de l’Apukin, prof Kitombele Tshovu, le président de l’APUPN, prof Ekwampok Kandum, le secrétaire Général API/ IFASIC, prof. Mwepu Kapenga, le Secrétaire Général de l’ACASUL/ UNILU, prof Kapetenga LUSENGU,etc.

Les représentants de ces Associations ont affirmé dans leur déclaration que la création de ce réseau est motivée par les maux qui rongent la société, parmi lesquels la non prise en compte de manière systématique les expertises des professeurs.

Aux dires de ceux-ci. la société civile dans notre pays, s’écarte de plus en plus des préoccupations primaires de la population.

Par ailleurs, ils ont rappelé que la décision de créer cette plate-forme découle des résolutions et recommandations récentes des concertations nationales ainsi que du discours de clôture du président de la république, faisant appel à toutes  les forces vives de la Nation à savoir la majorité, l’opposition et la société civile pour participer activement à la prise des décisions qui engagent l’avenir de la Nation.

 Les représentants de ces associations ont souligné que le RAPUCO poursuit comme objectifs :

– fédérer toutes les énergies savantes c’est-à-dire les expertises issues de ladite corporation ;

– accomplir au mieux ses missions classiques à savoir, assurer la formation de l’élite, la production des connaissances par la recherche scientifique et rendre effectivement service à la nation ;

– participer  activement aux prises de décisions en tant qu’experts à tous les niveaux.

Il sied de noter que cette plate-forme  prendra en compte toutes les préoccupations, difficultés, problèmes que rencontre cette corporation professionnelle. Elle devra tout de même jouer le rôle du porte-parole des enseignants.

Signalons également que cette plate-forme qui vient de voir le jour,  n’a pas encore présenté son équipe dirigeante.

Perside DIAWAKU

LEAVE A REPLY

*