Assemblée Parlementaire de la Francophonie : Aubin Minaku invite  les élus francophones à s’impliquer dans la lutte contre le changement climatique

1
90

Le président en exercice de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo, Aubin Minaku Ndjalandjoko, qui séjourne à Antananarivo, capitale de Madagascar, depuis mercredi 21
juin 2017, a présidé hier jeudi 22 juin, la cérémonie d’ouverture du séminaire parlementaire sur le changement climatique et le développement durable.

Dans son discours d’ouverture des assises, le président en exercice de l’APF a démontré la nécessité pour les parlementaires de disposer des connaissances requises sur les différents accords et traités internationaux appelés à être coulés en textes de loi en vue de soutenir la lutte contre le changement climatique. Aubin Minaku a, à cette occasion, plaidé pour l’intensification de l’action parlementaire contre le changement climatique.

Une façon efficace pour les représentants des peuples des pays ayant en commun l’usage de la langue française de jouer un rôle crucial dans la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Par ailleurs, le speaker de la Chambre basse du parlement congolais et n°1 de l’APF a responsabilisé ses pairs parlementaires africains à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Organisé principalement pour les députés et sénateurs malgaches, ces
assises connaissent la participation des experts de l’Organisation
Internationale de la Francophonie (OIF), du Programme des Nations
Unies pour le Développement (PNUD) et du parlement panafricain. En
marge de ce séminaire, le président en exercice de l’APF a procédé à
la décoration du représentant de l’OIF à Madagascar, l’ambassadeur
Malik Sarr au rang de comandant de l’ordre de la pléiade.
Il importe de signaler qu’après les assises de Madagascar, les
parlementaires francophones se retrouveront en juillet, à Luxembourg,
pour la grande session annuelle de l’APF au cours de laquelle le
Congolais passera le flambeau à son homologue canadien.
Dom

1 COMMENT

  1. Ce Monsieur doit d’abord trouver la solution de son pays sur les tueries proche a son net. Et laisser a ceux qui vivent en paix la charge de probleme climentique.

Comments are closed.