Arido accusé d’être au cœur de la corruption des témoins : Ça tourne de nouveau mal pour JP Bemba !

0
31

mbembaAlors qu’à un moment donné, l’ancien Procureur de la Cour Pénale Internationale, Moreno Ocampo, et sa successeuse, Fatou Bensouda, paraissaient à court de preuves pour établir la culpabilité de Jean-Pierre Bemba, les choses semblent tourner mal pour le « Chairman » depuis le mois de novembre 2013. On croit savoir que l’arrestation de quatre de ses proches, à savoir le député national Fidèle Babala, le chef du panel de ses avocats, Maître Aimé Kilolo, son assistant, Me Kabongo, ainsi qu’un ancien militaire, le nommé Narcisse Arido, soupçonnés de subornation des témoins, est en train de lui compliquer les bidons. Entendus aussitôt après leur transfèrement au quartier pénitencier de la CPI, à La Haye, les quatre suspects paraissaient optimistes quant à leur remise en liberté provisoire, car les allégations portées contre eux semblaient reposer sur du vent.

Mais, depuis hier jeudi 20 mars 2014, l’affaire a pris une nouvelle tournure. Poursuivi pour « outrage » à la Cour, Narcisse Arido est considéré comme l’un des cinq planificateurs de la campagne de corruption des témoins appelés à innocenter Jean-Pierre Bemba.

            Selon l’accusation, le « Chairman » et ses avocats auraient adopté, comme ligne de défense, la réunion de fausses preuves devant démontrer qu’il n’était lié ni de près, ni de loin, aux crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par les troupes du MLC (Mouvement de Libration du Congo), dont il était le commandant en chef, en Centrafrique entre la fin de l’année 2002 et le premier trimestre 2003.

            A en croire les investigations du Procureur de la Cour Pénale International Narcisse Arido est un ancien militaire qui vivait en exil au Cameroun depuis l’année 2001. C’est à partir de ce pays voisin de la RCA, soutient-on, qu’il servait d’intermédiaire aux transferts bancaires destinés à la corruption des témoins acquis à la cause de Jean-Pierre Bemba. Bien que l’intéressé ait réclamé la restitution des documents et effets saisis chez lui par trois enquêteurs du Bureau du Procureur de la CPI, au terme d’une perquisition domiciliaire, il lui a été sèchement répondu que l’accusation avait le plein droit d’agir ainsi.

Mauvais temps pour Bemba

            Jean-Pierre Bemba, accusé du subornation des témoins au même titre que Narcisse Arido, Fidèle Babala, Me Aimé Kilolo et Me Kabongo, voit son second dossier judiciaire très mal engagé avec cette affaire de comptes bancaires qui auraient été mouvementés par ses proches en vue d’obtenir de faux témoignages en sa faveur. Cela tombe très mal car, jusque-là, l’accusation cafouillait pour établir formellement sa responsabilité morale dans les actes commis par ses troupes en territoire centrafricain.

Si la Procureure Fatou Bensouda parvient à démanteler ce que la CPI considère comme un réseau de corrupteurs de témoins savamment monté par Jean-Pierre Bemba en personne pour brouiller les pistes, il y a lieu de craindre une lourde condamnation non seulement pour lui-même mais aussi pour ses co-accusés. Maintenant, tous les projecteurs de l’actualité vont être braqués sur Narcisse Arido, dont la suite du dossier va déterminer le sort du « Chairman ».

            La conséquence immédiate de l’inculpation de cet ex-militaire est que le procès de Jean-Pierre Bemba, qui était fort avancé au niveau de l’audition des témoins à charge et à décharge, va connaître un retard considérable. Car, la grande inconnue du moment reste la fixation de l’audience de confirmation des charges pour Narcisse Arido, laquelle risque de prendre plusieurs mois. Quant à son procès proprement dit, il faudra s’armer de patience pour connaître la date de son ouverture.

            Ainsi, mathématiquement parlant, l’affaire Bemba ne pourrait connaître son dénouement avant 2016. Il ne faut pas être sorcier pour réaliser que politiquement « mort », il est non partant pour les échéances électorales de la fin de la mandature de 2011 à 2016. Combien de temps va durer la parenthèse Bemba pour le MLC et ses sympathisants ? Difficile de donner un pronostic.

Kimp

LEAVE A REPLY

*