ARC : la base de Kinshasa exorcisée face au démon du débauchage

0
114

Sortie-ARC-dec-2013-3Selon les milieux proches de ce parti, la campagne de débauchage menée par le député national  Florent Lebe, membre de l’aile dissidente de l’ARC inféodée à la Majorité Présidentielle(MP), en vue de déstabiliser la maison mère de l’ARC (Alliance pour le Renouveau du Congo), vient d’accoucher d’une souris.

Au lendemain du Congrès du parti cher à Olivier Kamitatu, indique-t-on, Florent Lebe avait réuni les présidents fédéraux de l’ARC au siège de l’aile dissidente. Au cours de cette messe noire, il avait tenté, sans succès, de convaincre les présidents fédéraux  de l’ARC/ G7 de la ville de Kinshasa de rejoindre la dissidence conduite par Elysée Minembwe.

Révoltés par les propos malveillants tenus par leur interlocuteur pour vilipender leur leader, Olivier Kamitatu, les présidents fédéraux de l’ARC maison mère avaient vite saisi le comité directeur de leur parti. 

Pour neutraliser le pêcheur en eaux troubles, le vice-président chargé des questions politiques et administratives, Konde Vila Kikanda, a convoqué une réunion urgente avec tous les présidents fédéraux  de son parti le lundi 7 décembre 2015, au siège de leur formation politique.

Dans une rencontre de vérité et sans tabou, Konde a procédé au réarmement moral des présidents fédéraux pour faire échec au démon de débauchage.

Ce haut cadre de l’ARC maison mère leur a expliqué la nouvelle philosophie de leur parti, qui lutte à l’intérieur du G7, dans l’opposition, pour le respect de la Constitution.

Il a exhorté les présidents fédéraux à rester fidèles  à la nouvelle ligne tracée par leur « Autorité morale », Olivier Kamitatu, lors du dernier congrès, pour ne pas se laisser distraire.

            Il n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur Florent Lebe, qui passe désormais à ses yeux pour une brebis gâleuse, qui cherche à détourner les membres de l’ARC de valeurs républicaines défendues par Olivier Kamitatu.

Konde a fait remarquer aux présidents fédéraux l’inconstance de Florent Lebe, qui a fait plusieurs navettes entre les deux ailes de l’ARC avant d’opter finalement pour la dissidence proche de la Majorité présidentielle.

Ce proche de Kamitatu a illustré la versatilité de l’ancien cadre indésirable par sa lettre adressée dernièrement au Secrétaire général adjoint de l’ARC/MP.

            Dans cette correspondance, signale-t-on, il avait réaffirmé sa fidélité à Olivier Kamitatu et dénoncé la trahison de ses actuels partenaires politiques de l’ARC/MP.

            Présent à cette réunion, Boris Mbuku a démontré aux présidents fédéraux de l’ARC le bien-fondé du respect de la Constitution et de l’alternance pacifique en RDC.

            Exorcisé par la prédication de Konde et de Mbuku, les animateurs de la base du parti à Kinshasa, ont, dans une déclaration commune, réaffirmé leur attachement à leur parti (ARC) maison mère et son président, Olivier Kamitatu.

ERIC WEMBA