Après Tshisekedi : Kamerhe et Ne Muanda Nsemi d’accord pour un front uni

0
33

Poursuivant sa croisade pour convaincre les acteurs politiques se réclamant de l’opposition de constituer un front uni, fort et solide face aux enjeux électoraux prochains, Vital KAMERHE s’est retrouvé hier en la résidence-forteresse de Ne MWANDA Nsemi sur les hauteurs de Binza Ma Campagne. Un entretien qui s’est déroulé à huit clos dans une ambiance bon enfant pour des hommes qui se sont connus dans l’hémicycle de la Commune de Lingwala.

 

    A la sortie de cette audience, le chef spirituel de BUNDU DIA MAYALA n’a pas tari d’éloges sur cette croisade qui, à ses yeux, est indispensable. Les acteurs politiques doivent se rencontrer dès lors que le pays est en train de bouger et pas mal de choses changer. « Nous devons nous rencontrer pour chercher les voies et moyens de sortir de l’ornière », a indiqué le chef du parti « BUNDU DIA MAYALA ». Il faut créer ce front dans l’intention d’installer un noyau qui va se mettre à grossir, a-t-il insisté avant d’avertir qu’il déteste  les exclusions gratuites.

    Pour sa part, le président national de l’Union pour la Nation Congolaise a indiqué que le but de sa visite était d’échanger avec son hôte sur ce front qu’il appelle de tous ses vœux et qui doit se faire autour d’une vision, d’un programme politique commun pour l’instauration d’une alternative crédible et visible. «Nous devons nous préparer pour surveiller la loi électorale en préparation afin que l’on ne soit pas surpris, savoir comment sera composée la Cour Constitutionnelle. Nous ne devons pas perdre à l’esprit que le temps travaille toujours contre ceux qui ne prennent pas compte de lui. Dieu merci ! Le peuple est avec nous mais il ne faut pas se leurrer ou croiser les bras. Nous devons nous rassurer que le renouvellement du mandat de la MONUSCO doit prendre un nouveau chapitre incluant la sécurisation des élections au niveau du transport des kits électoraux, des urnes, des agents de la CENI et surtout de l’intégrité physique des acteurs politiques pendant cette période sensible», a fait savoir Vital KAMERHE.

    Le président national de l’Union pour la Nation Congolaise est revenu sur sa rencontre de mercredi avec le leader de l’UDPS pour rappeler les convergences qui existent si heureusement entre eux et qui se sont exprimées avec Ne MWANDA Nsemi. Avant d’avertir qu’il ne faut pas se focaliser seulement sur l’élection présidentielle, il serait sage et prudent de mettre en place une stratégie globale concernant les législatives, les provinciales, etc. De sorte à ne pas se retrouver avec l’adversaire qui aura gagné haut la main la Primature et le Parlement, ce qui va lui permettre de gouverner face à l’opposition obligée d’inaugurer les chrysanthèmes. Mettons en place une stratégie globale qui va amener un nouveau système de nature à installer un véritable changement qualitatif, s’est écrié Vital KAMERHE.

 

Castro

 

   

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

*